Simone Prouvé rejoint les collections du Centre Pompidou

Oscillant entre design, architecture et abstraction, l’œuvre de Simone Prouvé est mise à l’honneur dans une salle nouvellement dédiée du Centre Pompidou. L’occasion de découvrir un fascinant travail sur les formes et les matières, que la fille de Jean Prouvé n’a cessé d’explorer dans le domaine du tissage et de la photographie.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Vue de l’accrochage des collections contemporaines, Centre Pompidou, Musée, Niveau 4. Paris, juin 2021 - ©  Centre Pompidou, MNAM-CCI / Audrey Laurans
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Simone Prouvé rejoint les collections du Centre Pompidou

Articles Liés

Jean prouvé entre au musée

Vivre dans du Prouvé - Livre

CHARLOTTE PERRIAND, L'ART DE LA SYNTHÈSE

Née en 1931 à Nancy, Simone Prouvé se forme aux techniques de tissage à Paris en 1949, puis en Suède et en Finlande dans les années 1950. Elle côtoie dès son plus jeune âge les architectes et designers qui ont opéré la révolution moderniste: Bernard Zehrfuss, Paul Herbé, Jean Le Couteur, Steph Simon, Calder, Gisèle et Pierre Pinsard, Claude Viseux, François Stahly,   Pierre Jeanneret... et travaille avec eux sur de nombreux chantiers. Pour les banquettes de Charlotte Perriand, elle réalise par exemple les premiers métrages au standard du Modulor de Le Corbusier, qui furent exposés en mars 1956 à l’ouverture de la galerie Steph Simon […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital