Stanton Williams – rénovation et extension du Musée d’arts de Nantes

Fraîchement inauguré, le Musée d'arts de Nantes a fait l'objet d'une très profonde rénovation et d'une extension, confiée au cabinet d'architectes britannique Stanton Williams. Ces travaux ont permis d'augmenter les surfaces d'exposition de 30%, de répondre aux normes actuelles de conservation mais, plus encore, d'offrir une présentation plus large des très riches collections.

Stanton Williams – extension du Musée d’arts de Nantes - © Nantes Métropole - Musée des Beaux-Arts - Photographie : Hufton+Crow
photo n° 1/15
Zoom sur l'image Stanton Williams – rénovation et extension du Musée d’arts de Nantes

Par la volonté d'ouverture qui a présidé aux travaux, le Musée d’arts de Nantes s'insère encore davantage dans la ville, le long d'une véritable promenade historique et culturelle. L’agence Stantan Williams a transformé l'image vétuste du palais néoclassique en celle d'un musée contemporain vivant et accueillant, ouvert sur la ville et ses habitants.

Un musée dans la ville

Cette ouverture du musée commence avec la suppression du portail existant le long de la façade principale du palais et celle de son étroit escalier d'accès, remplacés par un nouveau parvis formant un espace public, accessible depuis la rue. Ce large accès offre aux passants un lieu de rencontre et de repos le long de la rue Georges Clémenceau. La partie haute du parvis peut accueillir des sculptures ou des installations. De part et d’autre du nouveau parvis se trouvent deux larges socles surmontés de boîtes de verre comprenant un ascenseur. Le cours Jules Dupré, entre le palais historique et la nouvelle extension, est rendu accessible au public. Il permet d’apercevoir depuis la rue l'extension avec sa façade de marbre translucide, la grande baie vitrée et la galerie qui le surplombe. À travers la façade transparente du rez-de-chaussée du nouveau bâtiment consacré aux arts graphiques, les piétons peuvent voir les terrasses du nouveau jardin de sculptures et l'extension du musée. De larges ouvertures dans les façades de cette dernière permettent de contempler les collections depuis la rue.

Optimisation de la lumière naturelle

Les architectes ont choisi de conserver et d'optimiser la lumière naturelle qui baigne les grandes galeries du palais. Les verrières existantes étaient à l'origine de multiples fuites d'eau et, surtout, introduisaient un apport de lumière trop important au sud et insuffisant au nord. Elles ont été remplacées par un complexe de couches superposées de verre, toiles tendues et stores modulables. La charpente métallique existante a, elle, était préservée. Le dispositif permet toujours l'effet de «nuage qui passe» qui contribue au charme de ces galeries. Un éclairage artificiel performant complète l'ensemble. Reliée au palais par la galerie surplombant le cours Jules Dupré, l'extension du musée comprend quatre niveaux de galeries d'art contemporain flexibles, superposées et liées entre elles par de larges failles amenant de la lumière naturelle, ainsi qu'une nouvelle circulation verticale au sud, en contrepoint de l'escalier monumental historique.

 

 

  • Lieu : Nantes (44)
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Nantes et Nantes Métropole
  • Maîtrise d'oeuvre : Stanton Williams architectes ; RFR & Sepia, BET structure ; Max Fordham & GEFI, BET fluides et HQE
  • Surface : nouveau site, 4000m2 ; rénovation palais, 13000 m2 ; surface totale, 17000 m2
  • Calendrier : 2009-2017
  • Coût : 48,8 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PCA-Stream, restructuration du 52 Champs

Philippe Chiambaretta reconfigure un fleuron des […]

17/07/2018

Fleuron des Champs-Elysées, le paquebot Art déco qui abritait l’ancien Virgin Megastore se transforme. Une restructuration lourde conduite sur dix-huit mois de chantier par l’agence PCA-Stream. Avec une nouvelle programmation, un patrimoine valorisé, une […]

Hachler Fuhrimann

Andreas Fuhrimann Gabrielle Hächler Architekten

17/07/2018

Tous deux diplômés de l’ETH de Zurich, Gabrielle Hächler et Andreas Fuhrimann débutent leur collaboration en 1995. Jouant du conflit entre concept et contexte, qu’il soit physique ou culturel, ils recherchent sans cesse cet équilibre entre […]

Le 37 Sainte-Croix Atrium en cours de chantier DATA Architectes

À Paris, DATA fait sortir le BHV de ses murs

16/07/2018

Si la Fondation du groupe Galeries Lafayette, conçue par OMA dans le Marais (Paris IVe), a suscité l'enthousiasme général lors de son inauguration en mars, il faudra attendre le printemps 2019 pour prendre la mesure de ce bâtiment-machine qui s'inscrit dans […]

Appel à candidatures pour l'Annuel AMC 2018

Annuel AMC 2018: les candidatures sont ouvertes

03/07/2018

La rédaction d'AMC sélectionne les 100 bâtiments qui ont marqué 2018 pour les publier dans son numéro spécial "Une année d'architecture en France". Proposez vos réalisations avant le 28 septembre 2018 en remplissant le […]

Lauréat 2017 du prix Innovation et architecture pour la mer de la Fondation Jacques Rougerie - Currents for Currents par Alam Deo Alrashid

Participez au concours de la fondation Jacques […]

16/07/2018

Le concours international d’architecture de la fondation Jacques Rougerie invite les architectes, ingénieurs, designers, étudiants et professionnels à s'intéresser aux nouveaux cadres de vie, d’équipement, de mobilité et […]

Valérie Jouve Sans titre (les Façades), 2017/8

Valérie Jouve dialogue avec le territoire […]

13/07/2018

Dans le cadre de son 30e anniversaire, le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne accueille « Formes de vie », la première exposition à Saint-Étienne de l’artiste photographe et vidéaste Valérie Jouve, originaire de la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus