Stanton Williams – rénovation et extension du Musée d’arts de Nantes

Fraîchement inauguré, le Musée d'arts de Nantes a fait l'objet d'une très profonde rénovation et d'une extension, confiée au cabinet d'architectes britannique Stanton Williams. Ces travaux ont permis d'augmenter les surfaces d'exposition de 30%, de répondre aux normes actuelles de conservation mais, plus encore, d'offrir une présentation plus large des très riches collections.

Stanton Williams – extension du Musée d’arts de Nantes - © Nantes Métropole - Musée des Beaux-Arts - Photographie : Hufton+Crow
photo n° 1/15
Zoom sur l'image Stanton Williams – rénovation et extension du Musée d’arts de Nantes

Par la volonté d'ouverture qui a présidé aux travaux, le Musée d’arts de Nantes s'insère encore davantage dans la ville, le long d'une véritable promenade historique et culturelle. L’agence Stantan Williams a transformé l'image vétuste du palais néoclassique en celle d'un musée contemporain vivant et accueillant, ouvert sur la ville et ses habitants.

Un musée dans la ville

Cette ouverture du musée commence avec la suppression du portail existant le long de la façade principale du palais et celle de son étroit escalier d'accès, remplacés par un nouveau parvis formant un espace public, accessible depuis la rue. Ce large accès offre aux passants un lieu de rencontre et de repos le long de la rue Georges Clémenceau. La partie haute du parvis peut accueillir des sculptures ou des installations. De part et d’autre du nouveau parvis se trouvent deux larges socles surmontés de boîtes de verre comprenant un ascenseur. Le cours Jules Dupré, entre le palais historique et la nouvelle extension, est rendu accessible au public. Il permet d’apercevoir depuis la rue l'extension avec sa façade de marbre translucide, la grande baie vitrée et la galerie qui le surplombe. À travers la façade transparente du rez-de-chaussée du nouveau bâtiment consacré aux arts graphiques, les piétons peuvent voir les terrasses du nouveau jardin de sculptures et l'extension du musée. De larges ouvertures dans les façades de cette dernière permettent de contempler les collections depuis la rue.

Optimisation de la lumière naturelle

Les architectes ont choisi de conserver et d'optimiser la lumière naturelle qui baigne les grandes galeries du palais. Les verrières existantes étaient à l'origine de multiples fuites d'eau et, surtout, introduisaient un apport de lumière trop important au sud et insuffisant au nord. Elles ont été remplacées par un complexe de couches superposées de verre, toiles tendues et stores modulables. La charpente métallique existante a, elle, était préservée. Le dispositif permet toujours l'effet de «nuage qui passe» qui contribue au charme de ces galeries. Un éclairage artificiel performant complète l'ensemble. Reliée au palais par la galerie surplombant le cours Jules Dupré, l'extension du musée comprend quatre niveaux de galeries d'art contemporain flexibles, superposées et liées entre elles par de larges failles amenant de la lumière naturelle, ainsi qu'une nouvelle circulation verticale au sud, en contrepoint de l'escalier monumental historique.

 

 

  • Lieu : Nantes (44)
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Nantes et Nantes Métropole
  • Maîtrise d'oeuvre : Stanton Williams architectes ; RFR & Sepia, BET structure ; Max Fordham & GEFI, BET fluides et HQE
  • Surface : nouveau site, 4000m2 ; rénovation palais, 13000 m2 ; surface totale, 17000 m2
  • Calendrier : 2009-2017
  • Coût : 48,8 M€ HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Restaurant Titi Palacio Bar, Atelier OLK

À Morland, un restaurant vert signé Olk

05/12/2022

300 À Sully-Morland, dans un quartier où la tranquillité régnait étonnamment pour Paris, la restructuration de l'ancienne préfecture de la Seine (IVe arr.) confiée à David Chipperfield et Calq apporte son lot d’activité. L’agence Olk, du nom de son dirigeant Olivier Lekien (depuis 2019), y a signé un […]

PHOTO - 30893_1803479_k6_k5_4154609.jpg

Anatomies d'architecture - Portrait

05/12/2022

300 Depuis 2018, l'agence Anatomies d'architecture (Ad'A) aborde l'habitat écologique à travers trois activités : la construction bioclimatique et localiste, la recherche et la pédagogie. Les fondateurs d'Anatomies d'Architecture, les architectes Raphaël Walther et Mathis Rager, également conducteur de […]

Au Pavillon de l’Arsenal à Paris, un catalogue de […]

02/12/2022

300 À Paris, 70% des autorisations d’urbanisme déposées ces deux dernières années concernent des opérations de transformation, et cette part ne cesse d’augmenter. Le meilleur moyen de baisser les émissions de ce secteur, un des plus carbonés, est de ne pas démolir pour reconstruire, mais de conserver […]

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

PHOTO - 29036_1700643_k6_k1_3912804.jpg

La minéralité soignée de 100 logements et une […]

25/04/2022

300 Au pied des tours Duo, sur la face nord du quartier Bruneseau, les agences Nicolas Reymond (NRAU) et Michel Guthmann (MGAU) viennent de livrer un programme mixte associant 100 logements, une école, des commerces, des bureaux et un parc de stationnement. Le tout dans deux plots de verre et de métal […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital