Stockholm, classiques du futur

La 68e édition de la foire de Stockholm, du 5 au 9 février, s’est de nouveau illustrée comme le rendez-vous du design scandinave, satisfaisant les adeptes d’un « good design » intemporel, fonctionnel et de plus en plus souvent éthique. Particularité : l'industrie y apparaît comme le meilleur allié des cercles vertueux de la production.
You can't sit with us! unless..., Ellen Berglund - © Malin Falk
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Stockholm, classiques du futur

Articles Liés

Les lauréats du DesignPlus exposés au salon ISH 2019

Re Rag Rug, design expérimental à l'institut suédois

Coedition, le premier showroom d’un jeune classique

Salon professionnel depuis 1951, la foire de Stockholm se double depuis quelques années d’une design week. Ouverte au public, cette dernière atteste la démocratisation de la discipline, même dans les pays nordiques, où elle est enracinée dans le quotidien des habitants depuis très longtemps. Car si le off a pour vocation première de susciter des rencontres informelles de qualité, il démontre également la pertinence auprès du grand public de produits souvent destinés au marché professionnel (contract), cible principale de l’industrie nordique du meuble.
 
Début février, on pouvait ainsi découvrir les 80 meubles et objets créés pour le restaurant du musée national, qui a rouvert ses portes en octobre dernier après cinq années de rénovation. Appelés sur le projet, les designers Matti Klenell, TAF Arkitekter, Carina Seth Andersson et Stina Löfgren ont choisi, avec ce sens du collectif dans lequel les Scandinaves excellent, non seulement de plancher eux-mêmes sur le brief, mais de faire appel à leurs pairs pour transformer en levier de créativité la contrainte : « 100 % designed & made in Sweden ». La totalité des pièces étaient exposées à la foire, chaque marque partenaire de la collection NM (National Museum) étant libre de leur commercialisation. Une façon élégante d’insister sur le fait que, si le design a sa place au musée, il l’a tout autant dans les intérieurs de chacun, comme le revendiquait dès 1899 la Suédoise Ellen Key, dans son essai La beauté pour tous. Parmi ces pièces, coup de coeur pour la chaise Atelier, signée TAF Arkitekter, la lampe Curve, de Front, ou le canapé modulable Font, de Matti Klennel, édités respectivement par Artek, Zéro et Offecct.
 
Autre événement phare du off : « Creating Atmospheres-When Eating becomes Form ». Sous ce titre-manifeste, la marque finlandaise Iittala dévoilait Raami, petite collection de vaisselle dessinée par le Britannique Jasper Morrison. Adepte d’un design « super normal » (en référence à l’exposition d’objets du quotidien souvent anonymes qu’il avait cosignée avec Naoto Fukasawa à Tokyo en 2006, puis présentée à la Triennale de Milan en 2007, ndlr), Jasper Morrison réaffirme ce credo de manière implacable à Stockholm. Partie intégrante de ce lancement, une exposition sur l'art de la table et ses rituels remarquablement documentée, conçue par Ville Kokkonen, ex-directeur de création d’Artek et professeur à la Aalto University, et par Florencia Colombo, historienne du design.
 
 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Richard Sennett, sociologue

Entretien avec Richard Sennett, sociologue: "une […]

25/09/2020

300 Dans son ouvrage publié en 2019 Bâtir et Habiter. Pour une éthique de la ville, le sociologue Richard Sennett montre comment la ville contemporaine s’est peu à peu éloignée des idéaux démocratiques. Il plaide pour un urbanisme de l’inachevé, qui favorise l’initiative citoyenne et une résilience aux […]

La Seine Musicale, Shigeru Ban et Jean de Gastines architectes, Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)

Au MID, les architectes engagés dans la […]

25/09/2020

300 Patrick Bouchain, Philippe Madec, Michel Desvigne ou encore Patrick Rubin présenteront au Moniteur Innovation Day (MID), le 19 octobre 2020, leurs engagements dans la construction d'un monde plus résilient. Le 19 octobre 2020, le Moniteur Innovation Day (MID) prendra ses quartiers à la Seine […]

Réhabilitation et extension d'une maison à Prosito (Suisse), Andrea Frapolli architecte

Une maison dans les montagnes du Tessin, par […]

24/09/2020

300 Dans le Tessin suisse, l'architecte Andrea Frapolli investit deux petites étables en ruine pour y loger une maison. Il joue avec la matière brute et les lignes franches du bâti, pour construire un imaginaire rural contemporain. A Prosito, village montagnard du Tessin situé au pied des Grisons […]

Wicker Pavilion, Didzis Jaunzem architecte, festival Annecy Paysages

Au festival Annecy Paysages, un parasol de 259 […]

23/09/2020

300 A l’occasion de la troisième édition du festival Annecy Paysages, l’architecte et scénographe letton Didzis Jaunzems a conçu le Wicker Pavilion (pavillon d’osier), installation qui offre un espace ombragé de détente et de méditation au cœur des jardins de l’Europe, à visiter jusqu'au 27 septembre […]

Carlo Grispello et Nadine Lebeau, architectes, agence Graal

Graal - Portrait

23/09/2020

300 Fondée en 2011 par Nadine Lebeau et Carlo Grispello, diplômés de l’Ensa Paris-La Villette et anciens collaborateurs de Nasrine Seraji et Renzo Piano, l’agence Graal s’intéresse à l’architecture autant qu’aux stratégies urbaines. C’est par l’enquête territoriale et la dimension économique du projet […]

Gravity boutique, Fundamental (Chipperfield et Jürgen Mayer H), Boutique du Centre Pompidou

Paris Design Week 2020, retour en images dans les […]

22/09/2020

300 La Paris Design Week, qui s'est tenue ce mois-ci (du 2 au 12 septembre) 2020, a été l’occasion de traverser la capitale en quête de nouveautés, avec permission exceptionnelle de voir et de tester. Extrait de ces visites suivant deux grandes orientations, l'efficacité et la préciosité. Septembre a […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital