Susanna Fritscher fait battre le pouls du Centre Pompidou-Metz - Exposition

À l’occasion des 10 ans du Centre Pompidou-Metz, l’artiste Susanna Fritscher y présente sa nouvelle installation, "Frémissements" conçue spécifiquement pour le lieu. Au cœur de l'architecture blanche du musée de Shigeru Ban et Jean de Gastines, elle explore le système d’aération comme un organisme dont elle capte le pouls. Les pulsations de l’air qui émanent de son métabolisme deviennent la matière première d’une chorégraphie de lignes formées par les longs fils de silicone qui captent et reflètent la lumière.

Susanna Fritscher, Frémissements, Centre Pompidou-Metz - © Susanna Fritscher
photo n° 1/8
Zoom sur l'image Susanna Fritscher fait battre le pouls du Centre Pompidou-Metz - Exposition

Articles Liés

Les filtres gracieux de Susanna Fritscher, deux expositions en 2017

Stanton Williams – rénovation et extension du Musée d’arts de Nantes

ÉQUERRE D'ARGENT 2010 / NOMINÉ – SHIGERU BAN ET JEAN DE GASTINES - CENTRE POMPIDOU-METZ

Dans la galerie 3 du Centre Pompidou-Metz, l'artiste Susanna Fritscher installe une sculpture-paysage qui transforme la perception de ce parallélépipède initialement conçu comme une boîte-belvédère offrant de saisissantes vues sur Metz. L'espace architecturé ne disparaît pas complétement mais  presque, il devient mouvant et immatériel. "On est dans un paysage qui est fuyant, en expansion, où l'horizon s'est inversé, retourné à l'intérieur de la galerie", explique l'artiste autrichienne. Si l'on retrouve les mêmes fils de silicone qu'elle a utilisés dans son œuvre "De l'air, de la lumière et du temps" pour la réouverture du musée des Beaux-Arts de Nantes en 2017, ce qui en ressort demeure très différent. Quand bien même la démarche artistique s'inscrit toujours dans la recherche d'une atmosphère aérienne où la forme disparait, l'œuvre n'est pas stoppée par des limites architecturales, l'endroit n'est pas clos et s'apparente déjà à une promenade.

L'air comme matière

"Ici je me suis saisie de tout le volume d'air mais aussi de celui contenu dans le sol", précise Susanna Fritscher qui a exploré le système d’aération du bâtiment comme un organisme dont elle capte le pouls. Les pulsations de l’air qui émanent de son métabolisme deviennent la matière première d’une chorégraphie de lignes formées par les longs fils de silicone qui captent et reflètent la lumière. Les vagues ondulatoires sans cesse réinventées se propagent et mettent en branle cette forêt impalpable que les visiteurs sont invités à traverser. La nef du centre d’art résonne et amplifie les flux d’air qui y circulent et la métamorphosent en un immense corps sonore, instrument à vent qui laisse sourdre les souffles libérés du bâtiment. Comme par capillarité, les rythmes générés par ces lignes infinies de silicone, que Susanna Fritscher orchestre, vibrent et s’harmonisent à l’unisson avec ceux des corps des visiteurs-promeneurs. Suspendue entre terre et air, la galerie se mue ainsi en un paysage imaginaire se reconfigurant en permanence et qui, loin de tout effet spectaculaire ou sensationnel, a le don de révéler la fragilité du temps présent, comme ses frémissements...


 

  • Installation "Frémissements, Susanna Fritscher"
  • Jusqu'au 14 septembre 2020
  • Centre Pompidou-Metz
  • Commissariat: Emma Lavigne
  • www.centrepompidou-metz.fr

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition « CONQUÊTES SPATIALES- Où vivrons-nous demain ? »  au CAUE de haute-Savoie.Ambiance privée urbaine Pascal Häusermann et Claude Costy, s.d.

Les visions anticipatrices de Chanéac, Häusermann […]

18/09/2020

300 Au CAUE de Haute-Savoie, à Annecy, l'exposition "Conquêtes spatiales" invite à redécouvrir les travaux des architectes Jean-Louis Chanéac, Pascal Häusermann et Claude Costy en les mettant en perspective avec l'ouvrage du critique d'art et d'architecture Michel Ragon, paru en 1963, "Où vivrons-nous […]

Perraudin architecture, WYSWYG architecture, maison à Montélimar

De pierre et de lumière, une maison dans la Drôme […]

17/09/2020

300 Pierre calcaire brute de sciage, bois local et composition moderne, la maison imaginée dans la Drôme par l'architecte Gilles Perraudin constitue un manifeste de son approche architecturale, attentive aux ressources matérielles disponibles autant qu'aux ambiances qu'elles peuvent générer. Cette […]

RENA DUMAS, Une architecture intérieure.

Rena Dumas de l’intérieur - Livre

17/09/2020

300 Dans cette monographie consacrée à Rena Dumas, grande papesse de l'aménagement intérieur, riche en témoignages et en illustrations, se dessine le portrait d’une femme à la personnalité exceptionnelle, et celui d'une œuvre à part entière que l’on redécouvre. «Rena ne s’est pas simplement occupée des […]

Bas Smets, payagiste

Entretien avec Bas Smets: "Ne pas imiter la […]

16/09/2020

300 Le Bruxellois Bas Smets s’impose parmi les paysagistes européens les plus présents dans l’urbanisme. En France, il livre cette année l’aménagement paysager de la Part-Dieu à Lyon, d’une partie de la dalle de La Défense, du quartier Chapelle international à Paris et, l’an prochain, le jardin de la […]

AMC N°288-289 septembre 2020, couverture

Le numéro de septembre d'AMC est paru

16/09/2020

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°288-289 septembre 2020) et disponible en format numérique: un entretien avec le paysagiste belge Bas Smets, une rencontre avec le sociologue Richard Sennett, un dossier sur les logements pavillonnaires, des détails "façades pliées" et une […]

Joly & Loiret, gymnase à Villepreux  (78)

Ni urbain, ni rural, un gymnase signé Joly &Loiret

15/09/2020

300 A Villepreux (Yvelines), l’agence Joly & Loiret tire parti d’une parcelle prise entre un espace rural et l’extension en cours de la ville pour concevoir un élégant gymnase de l’entre-deux. D’un côté, il se fond par sa matérialité et la simplicité de son volume dans un environnement terrien et […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital