Tatouages

Centre d'animation Ken Saro-Wiwa, Aghis Pangalos et Anne Feldmann, Paris - © Photographie Luc Boegly - 2014
photo n° 1/11
Zoom sur l'image Tatouages

Dans le tissu faubourien du 20e arrondissement, l'enveloppe du nouveau centre d'animation Ken Saro-Wiwa se déhanche pour dégager l’angle du carrefour.

Paris est doté d’une cinquantaine de centres d’animation, mais celui situé à l’angle de la rue des Haies et de la rue de Buzenval au cœur du 20e arrondissement, baptisé Ken Saro-Wiwa, a la particularité d’avoir fait entrer les cultures urbaines dans le champ de ses activités. Cette spécificité, les architectes Aghis Pangalos et Anne Feldmann ont tenu à la mettre en scène sur la rue et c’est un équipement couvert de graffitis qui se dévoile au regard du passant. Une manière d’officialiser cet art de rue qui investit plus souvent les friches et autres lieux officieux. C’est donc sur le mur de la terrasse, située au premier niveau de l’équipement, que les jeunes apprentis du street art sont invités à graffer. « La solution qui s’imposait était d’installer cette activité sur le toit, mais en privilégiant cette disposition, nous avons aussi pu proposer une toiture végétalisée qui absorbe les eaux de pluie à l’échelle de la parcelle », explique Aghis Pangalos.

Programme par strates

A côté des graffs amateurs, un artiste du genre est invité tous les deux mois à réaliser le sien. Un deuxième revêt la façade la moins accessible, rue des Haies, qui sera renouvelé chaque année. Ces animations offrent un contrepoint à l’enveloppe de métal déployé blanc, posée en doublage des masses pleines de béton ou, pour protéger du vis à vis, devant les larges baies vitrées de la salle de danse et de l’atelier graffiti. Au rez-de-chaussée et au deuxième niveau, réservé à la salle d’arts plastiques, place au contraire à un important développé de vitrages. « Avec son alternance de pleins et de vides, la façade reproduit la superposition des fonctions », précise l’architecte. Escaliers, sanitaires et rangements sont logés dans une bande servante adossée au mitoyen "pour mieux se détacher des voisins". Les murs de béton brut à l’intérieur du bâtiment sont eux aussi conçus comme un support sur lequel les usagers sont invités à dessiner.

 

 

 

 

 

 

 

  • Lieu : Paris
  • Maîtrise d’ouvrage : Ville de Paris
  • Maîtrise d'oeuvre : Aghis Pangalos architecte (mandataire) et Anne Feldmann architecte ; Batiserf Ingénierie, BET structure ; BET Louis Choulet, BET fluides + HQE ; Michel Forgue, économiste ; Cial, acoustique ; Scène, scénographie
  • Programme : centre d'animation (ateliers d'animation, activités manuelles, musicales, corporelles, sportives)
  • Surface : 1500 m² Shon
  • Calendrier : 2013-2014 (chantier)
  • Coût : 4 millions d’euros (valeur 2012)
  • Entreprise générale : Petit

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Au Pavillon de l’Arsenal à Paris, un catalogue de […]

02/12/2022

300 À Paris, 70% des autorisations d’urbanisme déposées ces deux dernières années concernent des opérations de transformation, et cette part ne cesse d’augmenter. Le meilleur moyen de baisser les émissions de ce secteur, un des plus carbonés, est de ne pas démolir pour reconstruire, mais de conserver […]

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

PHOTO - 29036_1700643_k6_k1_3912804.jpg

La minéralité soignée de 100 logements et une […]

25/04/2022

300 Au pied des tours Duo, sur la face nord du quartier Bruneseau, les agences Nicolas Reymond (NRAU) et Michel Guthmann (MGAU) viennent de livrer un programme mixte associant 100 logements, une école, des commerces, des bureaux et un parc de stationnement. Le tout dans deux plots de verre et de métal […]

Jardin sportif Suzanne-Lenglen à Bordeaux (Gironde), nommé à l'Équerre d'argent 2022 catégorie Espaces publics et paysagers, maîtrise d’ouvrage : EPA Bordeaux Euratlantique, maîtrise d’œuvre : TVK, Pascal Cribier et Patrick Ecoutin

A Bordeaux, TVK décloisonne la pratique du sport […]

15/11/2022

300 A Bordeaux, en rive droite de la Garonne et face à la cité historique, le jardin sportif Suzanne-Lenglen imaginé par TVK forme un maillon essentiel du réseau d’espaces publics structurant la ZAC Garonne Eiffel. TVK qui en a été l’architecte urbaniste mandataire, associé à Patrick Ecoutin pour la […]

Muoto, porte-drapeau à la Biennale de Venise 2023

30/11/2022

300 C'est le studio Muoto qui représentera la France à la 18e biennale d’architecture de Venise, du 20 mai au 26 novembre 2023. Le projet « Ball Theater / La fête n’est pas finie » porté par l’agence, associée à Georgi Stanishev et Clémence La Sagna pour la scénographie, Jos Auzende pour le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital