Tissages de briques et de lumière au Musée Yves-Saint-Laurent, à Marrakech

Inauguré à Marrakech en février 2018, le Musée Yves Saint Laurent signé par le studio KO arbore une coiffe de brique rouge aux lignes sereines et radicales.

Studio KO - Musée Yves-Saint-Laurent à Marrakech (Maroc) - © Dan Glasser
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Tissages de briques et de lumière au Musée Yves-Saint-Laurent, à Marrakech

Articles Liés

Le Musée Saint Laurent réalisé à Marrakech par Studio KO, Grand Prix AFEX 2018

Créé en même temps que celui de Paris, le musée Yves-Saint-Laurent de Marrakech s’inscrit dans l’environnement immédiat du jardin Majorelle. Conçu par le studio KO, fondé par Karl Fournier et Olivier Marty, le bâtiment a reçu le Grand Prix AFEX 2018 de l’architecture française dans le monde. Outre les expositions permanente et temporaires, le lieu est dévolu au partage de connaissances, grâce à la bibliothèque et à l’auditorium. Les volumes associent courbes amples et lignes tirées au cordeau. La modénature des façades en brique s’anime de saillies évoquant le tissage. La séquence d’entrée est marquée par un patio circulaire qui, par d’étroites meurtrières, dispense une lumière colorée dans le hall. Un deuxième patio, carré, éloigne visuellement la boutique. Les deux salles d’exposition se déploient au nord, alors que la cafétéria et l’amphithéâtre sont en façade sud. De ce côté, une galerie et un foyer prolongent les surfaces d’exposition.

Ombre et lumière

La collection permanente se décompose en quatre séquences: l’accès par la pièce centrale mettant en exergue la robe Mondrian; l’espace latéral qui présente en vis-à-vis des photographies et 10 écrans vidéos; à 180°, la grande salle où les vêtements sont disposés sur des mannequins; enfin, une longue vitrine décollée du mur qui cumule bijoux et objets et oriente vers la boutique. Des lumières directionnelles illuminent les œuvres, tandis que les parois disparaissent dans la profondeur du noir. Le sol cristallisé offre des reflets miroitants; les caillebotis du plafond, formant un grill scénique à 5 m de haut, dissimulent des projecteurs. Une lisse basse serpente dans la salle pour mettre à distance les habits, tout en permettant de les admirer sous des angles non frontaux. Quand le visiteur regagne les espaces communs, il peut admirer des marqueteries de bois ou des granitos qui ancrent le projet dans l’artisanat local.

 

  • Lieu : Marrakech (Maroc)
  • Maîtrise d’ouvrage : Jardin Majorelle SCA
  • Maîtrise d'œuvre : Stuodio KO, architecte du bâtiment ; Claire Patteet, architecte d'opération ; Christophe Martin, Scénographe exposition et boutique ; Yves Taralon, scénographe café-restaurant
  • Programme : musée
  • Surface : 3900 m2
  • Calendrier : Livraison en 2017
  • Coût : 15 M€
  • Produits : brique de terre cuite, granito, marqueterie de bois locaux

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

24 logements sociaux, Augustin faucheur architecte, Montreuil

24 logements sociaux à Montreuil, par Augustin […]

05/06/2020

300 L'architecte Augustin Faucheur a conçu cette opération de 24 logements sociaux comme un ensemble composite de volumes, unifiés par les matériaux. Sur une parcelle pentue d’un quartier pavillonnaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis), ces 24 logements sociausx conçus par l'architecte Augustin Faucheur […]

Chemin des carrières, point d'observation, Alsace, Reiulf Ramstad Arkitekter

Un ruban de corten, en hommage aux carrières […]

04/06/2020

300 Le Chemin des Carrières est un hommage rendu aux chemins de fer alsaciens, au travail des hommes dans l’extraction des carrières. Le ruban de corten imaginé par Reiulf Ramstad Arkitekter se fraye un parcours sur 11km dans un terrain redevenu sauvage. Le Chemin des Carrières, à Rosheim en Alsace, […]

DENSIFIER / DÉDENSIFIER, PENSER LES CAMPAGNES URBAINES, dir. Jean-Michel Léger et Béatrice Mariolle. Photographies de Denis Gabbardo. Préface de Paola Vigano.

La consommation des campagnes urbaines - Livre

04/06/2020

300 La densification des constructions et la diversité des formes urbaines qui en découlent soulèvent de nombreuses questions. Comme le souligne Paola Vigano dans la préface de cet ouvrage consacré aux campagnes urbaines françaises, il faudrait d'abord définir l'objet fondamental qu'est la consommation […]

Christo, The Pont-Neuf Wrapped 2, Paris, 1975-1985

Christo à Paris, du Pont-Neuf à l'Arc de Triomphe

03/06/2020

300 L'automne 2021 s'annonce emballant. Christo, l'artiste bulgare qui empaqueta le Pont-Neuf à Paris à l'automne 1985, doit récidiver sur l'Arc de Triomphe; le Centre Pompidou inaugurant au même moment une grande rétrospective du travail de l'artiste et de sa femme Jeanne-Claude. Son décès le 31 mai […]

Christo (1935–2020) - Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72

Hommage à Christo: voyage à la redécouverte de ses […]

03/06/2020

300 Décédé le 31 mai 2020 à New-York, l'artiste Christo, célèbre emballeur du Pont-Neuf à Paris, travailla toute sa vie avec sa femme Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Des premiers objets empaquetés par l'artiste né en 1935 en Bulgarie, aux monumentales installations de plein-air […]

Christo (1935–2020) - Christo at The Floating Piers, June 2016

Christo, l'emballeur du Pont-Neuf, est décédé

03/06/2020

300 Les Parisiens retiendront de lui le Pont-Neuf enveloppé d'un drapé à l'automne 1985. L'artiste Christo s'est éteint le 31 mai 2020 à New-York, à l'âge de 84 ans. Il préparait une nouvelle intervention manifeste dans la capitale, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. Il aura fallu 13 km de corde, 450 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital