Tissages de briques et de lumière au Musée Yves-Saint-Laurent, à Marrakech

Inauguré à Marrakech en février 2018, le Musée Yves Saint Laurent signé par le studio KO arbore une coiffe de brique rouge aux lignes sereines et radicales.

Studio KO - Musée Yves-Saint-Laurent à Marrakech (Maroc) - © Dan Glasser
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Tissages de briques et de lumière au Musée Yves-Saint-Laurent, à Marrakech

Articles Liés

Le Musée Saint Laurent réalisé à Marrakech par Studio KO, Grand Prix AFEX 2018

Créé en même temps que celui de Paris, le musée Yves-Saint-Laurent de Marrakech s’inscrit dans l’environnement immédiat du jardin Majorelle. Conçu par le studio KO, fondé par Karl Fournier et Olivier Marty, le bâtiment a reçu le Grand Prix AFEX 2018 de l’architecture française dans le monde. Outre les expositions permanente et temporaires, le lieu est dévolu au partage de connaissances, grâce à la bibliothèque et à l’auditorium. Les volumes associent courbes amples et lignes tirées au cordeau. La modénature des façades en brique s’anime de saillies évoquant le tissage. La séquence d’entrée est marquée par un patio circulaire qui, par d’étroites meurtrières, dispense une lumière colorée dans le hall. Un deuxième patio, carré, éloigne visuellement la boutique. Les deux salles d’exposition se déploient au nord, alors que la cafétéria et l’amphithéâtre sont en façade sud. De ce côté, une galerie et un foyer prolongent les surfaces d’exposition.

Ombre et lumière

La collection permanente se décompose en quatre séquences: l’accès par la pièce centrale mettant en exergue la robe Mondrian; l’espace latéral qui présente en vis-à-vis des photographies et 10 écrans vidéos; à 180°, la grande salle où les vêtements sont disposés sur des mannequins; enfin, une longue vitrine décollée du mur qui cumule bijoux et objets et oriente vers la boutique. Des lumières directionnelles illuminent les œuvres, tandis que les parois disparaissent dans la profondeur du noir. Le sol cristallisé offre des reflets miroitants; les caillebotis du plafond, formant un grill scénique à 5 m de haut, dissimulent des projecteurs. Une lisse basse serpente dans la salle pour mettre à distance les habits, tout en permettant de les admirer sous des angles non frontaux. Quand le visiteur regagne les espaces communs, il peut admirer des marqueteries de bois ou des granitos qui ancrent le projet dans l’artisanat local.

 

  • Lieu : Marrakech (Maroc)
  • Maîtrise d’ouvrage : Jardin Majorelle SCA
  • Maîtrise d'œuvre : Stuodio KO, architecte du bâtiment ; Claire Patteet, architecte d'opération ; Christophe Martin, Scénographe exposition et boutique ; Yves Taralon, scénographe café-restaurant
  • Programme : musée
  • Surface : 3900 m2
  • Calendrier : Livraison en 2017
  • Coût : 15 M€
  • Produits : brique de terre cuite, granito, marqueterie de bois locaux

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tour Opale, Lacaton & Vassal, Chêne-Bourg (Suisse)

La Tour Opale à Genève, dernier projet livré par […]

07/05/2021

300 Appartements traversants ou à double orientation, baies vitrées coulissantes du sol au plafond, prolongement des logements par des jardins d'hiver et des balcons, rideaux thermiques : à Chêne-Bourg, dans la banlieue de Genève, les lauréats du Pritzker 2021, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ont […]

Cour Bareuzai, Chapman Taylor, Dijon (Côte d'Or)

Un passage commerçant pour valoriser le patrimoine […]

07/05/2021

300 À Dijon près du Palais des Ducs de Bourgogne, l’agence parisienne Chapman Taylor a réalisé la reconversion-extension de deux hôtels particuliers en surfaces commerciales. Le projet, en reliant deux rues du centre-ville, permet au public d’accéder à un site patrimonial méconnu mais néanmoins […]

Abonnés AMC

Palais de Justice à Lisieux par Leonard & Weissmann

À Lisieux, le Palais de Justice s'installe dans […]

06/05/2021

300 Pour l'implantation du palais de justice de Lisieux dans l'ancienne usine Wonder, l'enjeu pour les architectes de Leonard & Weissmann est sans aucun doute de conserver la singularité de l'édifice tout en exploitant les qualités de son enveloppe architecturale. De larges dimensions investies par de […]

Appel à candidatures pour les Trophées Eiffel 2021

Architectes, proposez vos réalisations aux […]

06/05/2021

300 ConstruirAcier, association de promotion de la filière Acier française, organise chaque année depuis 2015 les Trophées Eiffel, récompensant des projets utilisant ce matériau pour tout ou partie. Pour participer à l’édition 2021 dont le jury sera présidé par Marc Mimram, les dossiers sont à envoyer […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1478011_k3_k1_3420452.jpg

L'épaisseur de la vie communale, un pôle municipal […]

05/05/2021

300 Tirant parti de sa mixité programmatique - une mairie, une médiathèque, un bureau de police, une salle des mariages et une antenne sociale -, ce projet d'extension-réhabilitation mené par l'agence Oh!Som à Saint-Savournin (Bouches-du-Rhône) dynamise le déjà-là pour créer un lieu de vie communal […]

Industries en héritage, Auvergne-Rhône-alpes.Service Patrimoine et inventaire, région Auvergne- Rhône-Alpes, Nadine Halitim-Dubois.

Généalogie du bâti industriel - Livre

05/05/2021

300 Depuis la fin du XVIIIe siècle, les industries métallurgiques et textiles ont laissé des traces profondes dans le paysage bâti de la région Auvergne-Rhône-Alpes. En témoignent les sites présentés dans cet ouvrage, en activité, en attente de réaffectation ou reconvertis, qui illustrent la richesse […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital