TOUR DE BUREAUX - LAN - NOMINÉ À L'ÉQUERRE D'ARGENT 2014

Complétant l’offre de surface dans la « turbine tertiaire » de Lille, cette élégante tour de bureaux marque l’achèvement de la ZAC Euralille créée en 1990 à la faveur de l’arrivée de l’Eurostar. Mais si elle constitue le petit épilogue – à peine 3 500 m2 – d’un vaste projet urbain, elle en annonce aussi le renouveau : la SPL Euralille s’est engagée dans la densification et l’« humanisation » du quartier conçu par Rem Koolhaas.

Tour de bureaux, LAN, Lille - © Julien Lanoo
photo n° 1/6
Zoom sur l'image TOUR DE BUREAUX - LAN - NOMINÉ À L'ÉQUERRE D'ARGENT 2014

Articles Liés

PRIX D'ARCHITECTURE DU MONITEUR 2014 : BÂTIMENTS NOMINÉS À L'ÉQUERRE D'ARGENT

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE CINQ LOGEMENTS - RAMDAM - NOMINÉ POUR LE PRIX DE LA[...]

FOYER DE JEUNES TRAVAILLEURS ET CRÈCHE - CHARTIER DALIX/AVENIER CORNEJO - NOMINÉ À[...]

Issue d’un concours concepteur-promoteur, la petite tour imaginée par LAN (Benoît Jallon et Umberto Napolitano) est inaugurée dans un territoire dont l’aménageur s’apprête à éprouver la résilience. L’enjeu formel de sa conception était double : s’inscrire dans le récit conçu par Koolhaas pour ce quartier d’entre-deux gares (Lille Flandres et Lille Europe) et répondre aux objectifs de sa réinvention, comme, améliorer la connexion des quartiers Euralille et Saint-Maurice, séparés par les voies ferrées et le périphérique.
Côté Euralille, la tour élancée achève la perspective visuelle reliant les deux gares. Les effets d’optique aidant, elle forme une vigie assez haute pour camoufler un ensemble disgracieux de logements des années 1980. Au nord, le volume du rez-de-chaussée gère la liaison avec l’enceinte d’un cimetière. Côté Saint-Maurice, la construction s’empâte joliment, ajustant son volume sur celui des immeubles voisins. Mais c’est depuis le périphérique en contrebas qu’elle prend tout son sens, en se pliant au projet de Koolhaas, dont elle complète les intentions originelles.
Si la forme semble dicter l’usage, la proposition programmatique répond en réalité aux besoins du quartier, en manque de petites surfaces locatives proches des gares pour le personnel mobile des grandes entreprises.
La structure poteaux-poutres enveloppée d’une peau de cuivre oxydé largement vitrée achève le décor imaginé par Rem Koolhaas. L’objet précieux s’affirme dans un « hyperterritoire ».

 

Visitez le site des architectes : www.lan-paris.com

 

  • Lieu : Lille, Nord
  • Maîtrise d’ouvrage : Sogeprom, Projectim
  • Investisseur : groupe IRD
  • Maître d'oeuvre : LAN Architecture, architecte mandataire ; Egis, MOE exécution ; Act Environnement, consultant HQE ; Iosis, BET TCE ; Elioth, façades ; Flandres Acoustique, acousticien
  • Programme : immeuble de bureaux et commerces
  • Surface : 3 486?m2 Shon
  • Coût : 5,9 M€ HT
  • Calendrier : 2010-2014

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Sommaire

Vue de la façade nord : Musée Soulages, RCR Arquitectes, Rodez

Le musée Soulages par RCR Arquitectes à Rodez

L'agence catalane RCR Arquitectes, lauréate du prix Pritzker 2017, a conçu le musée Soulages à Rodez, sa réalisation majeure en France nommée au prix de l'Equerre d'argent en […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus