TVK - Logements sociaux, EHPAD - Paris XV

Logements sociaux et EHPAD, TVK architectes urbanistes, Paris XVe - © Julien Lanoo
photo n° 1/9
Zoom sur l'image TVK - Logements sociaux, EHPAD - Paris XV

Au fond, bardés de verre profilé, les 30 logements sociaux.

 

L’opération est située en plein cœur du 15e arrondissement de Paris, à l’angle des rues Lourmel et de l’Église. Situé sur un terrain auparavant occupé par un atelier désaffecté, c’est un projet d’envergure constitué de trois édifices, chacun composé de deux programmes distincts, correspondant à une surface totale de près de 11000 m2 SDP : 30 logements sociaux et un grand commerce ; une résidence sociale et 24 logements sociaux; un EHPAD avec un centre d’accueil de jour et une halte-garderie. À travers ces trois édifices, le projet s’intéresse à la question du pittoresque. Il explore ainsi la capacité que des variations typologiques fortes ont à engendrer une complexité réelle, nécessaire pour une telle échelle de transformation. Le projet correspond donc à un travail poussé sur les éléments typologiques propres à chacun des édifices, puisés à la fois dans les différentes associations de programmes et dans la situation distincte de chaque construction. Les trois édifices construisent un système pittoresque qui interagit fortement avec le caractère hétéroclite de cette partie du 15e arrondissement parisien.

 

 

À l’angle, 30 logements sociaux et un commerce


Le projet de logements, implanté à l’angle, est visible sur ses quatre façades. Pour assurer la compacité de l’immeuble et valoriser sa position sur rue, les espaces extérieurs ont été remplacés par une toiture-terrasse collective accessible à tous les habitants. Les logements sont pourvus de très grandes baies pour apporter un rapport privilégié avec l’extérieur et un ensoleillement généreux aux intérieurs. Le choix d’un revêtement en verre profilé autoportant donne une unité et une luminosité à ses façades monochromes. Les 30 logements se répartissent sur huit niveaux autour d’une circulation centrale réduite au maximum. Un niveau courant se répète du niveau 1 au niveau 4. Le noyau central distribue en étoile des logements d’angle, offrant ainsi une double orientation à la majorité des appartements.

 

 

Au cœur, des logements sociaux, une résidence sociale et un EHPAD


Le projet urbain propose de réunir en un même lieu, autour d’une place publique (non conçue par TVK), des usagers aux modes de vie différents. La situation urbaine est très spécifique: un cœur d’îlot très vaste et calme, offrant des vues lointaines sur un paysage et un skyline changeant composé d’architectures diverses. Autour de poches végétales, de cours arborées et de petits jardins intérieurs, plusieurs immeubles hauts ou longs donnent son identité au quartier et des bâtiments de plus de 10 étages s’ouvrent directement sur le site. La logique d’implantation de l’EHPAD (avec centre d’accueil de jour et halte-garderie), des logements et de la résidence sociale propose l’idée d’un paysage construit. Des espaces verts environnants aux jardins sur le toit, le bâti intègre la nature jusqu’au sommet des nouveaux édifices. Le projet est composé de deux bâtiments : leurs présences fortes se répondent et s’équilibrent.

 

 

 

Verre émaillé et bois

Le bâtiment ouest, qui accueille l’EHPAD, le centre d’accueil de jour et la halte-garderie, est une superposition horizontale de bandes claires et lumineuses, revêtues de verre émaillé. Sa matérialité offre clarté et reflets aux habitants et aux usagers des espaces verts. La halte-garderie est indépendante, à l’extrémité du rez-de-chaussée. Les niveaux 1, 2 et 3 réunissent les chambres de l’EHPAD. Le bâtiment est, qui réunit les 24 logements et la résidence sociale, est un volume plus élancé revêtu de bois. Il est sculpté à partir des immeubles environnants. Unitaire, il possède trois parties, construites autour d’une bande longue d’environ 60 m et orientée en plan dans le sens nord-sud. Une première partie se développe à rez-de-chaussée et R+1 et occupe toute la longueur de cette bande en trouvant deux extensions vers l’est : l’une au sud pour les logements, l’autre au nord pour la résidence sociale. La deuxième partie occupe les R+2 et R+3 en se superposant partiellement à la bande initiale et se décale en porte-à-faux vers le sud. La troisième partie forme un volume cubique s’élevant de R+4 à R+6 et disposé au centre de la bande initiale en porte-à-faux vers l’ouest et la place centrale. Le bois est mis en œuvre de manière lisse pour donner toute son expressivité au volume. Les logements sont réunis dans la partie sud du bâtiment. Les circulations verticales y sont doubles: d’une part une circulation intérieure permettant d’atteindre le R+6 ; d’autre part, un escalier extérieur avec coursive reliant le R+3. Le bâtiment héberge 24 logements presque tous en relation avec un espace extérieur. Les logements à partir du T3 disposent de loggias.

 

 

 

 

  • Lieu : Paris XVe
  • Maîtrise d’ouvrage : SemPariSeine ; Paris Habitat, propriétaire de l'ensemble
  • Maîtrise d'œuvre : TVK architectes urbanistes, mandataires, Pierre-Alain Trévelo & Antoine Viger-Kohler ; avec Aliette Chauchat, Victor Francisco, Felix Tönnis, Marta Blazquez, Léonard Cattoni, Vincent Hertenberger, Hee-Won Jung, Rozenn Lagrée ; Berim, BET TCE ; LASA, BET acoustique; Franck Boutté Consultants, BET HQE ; BASE, paysagiste ; ARC, consultant facade EHPAD ; Prévention consultant, AMO HQE angle ; Impact, AMO HQE coeur
  • Programme : 54 logements sociaux, résidence sociale de 25 logements, EHPAD de 101 chambres avec centre d’acceuil de jour et halte-garderie
  • Surface : 3 022 m², 30 logements sociaux et un commerce; 13 450 m², 24 logements sociaux + résidence sociale de 25 logements + EHPAD avec centre d’accueil de jour et halte-garderie
  • Calendrier : livraison, 2015
  • Coût : 4,75 M€ HT, 30 logements sociaux et un commerce; 19,4 M€ HT, 24 logements sociaux + résidence sociale de 25 logements + EHPAD avec centre d’accueil de jour et halte-garderie

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Habitat, 87 logements en accession et sociaux à Nantes (Loire-Atlantique), Berranger Vincent (architectes), Ataraxia et Groupe Pichet (maître d'ouvrage)

Berranger-Vincent - 87 logements à Nantes - […]

20/11/2017

L’opération de 87 logements en accession et sociaux livrés par l’agence Berranger-Vincent à Nantes fait partie des huit réalisations encore en lice pour le prix de l'Equerre d'argent 2017. Annonce des résultats le 27 novembre 2017. Une des […]

Trophée de l'Equerre d'Argent, sculpté par Bruno Romeda

Equerre d'argent 2017: les huit bâtiments […]

20/11/2017

Huit réalisations sont encore en lice pour recevoir l'Equerre d'argent 2017. Le nom du lauréat de la 35e édition du prix, récompensant le meilleur bâtiment ou ouvrage d’art livré sur le territoire français au cours de l’année […]

Equerre d'argent 2017, le vote du public

Equerre d'argent 2017: votez pour votre lauréat

20/11/2017

L’Equerre d’argent 2017 sera remise le 27 novembre à l'un des huit bâtiments finalistes sélectionnés par le jury, qui auditionnera leurs architectes et maîtres d'ouvrage avant d'annoncer le palmarès. D'ici là, et pendant que […]

Anne Démians, architecte

Anne Démians

20/11/2017

L'architecte Anne Démians dirige depuis 2005 une agence de 25 personnes intégrant des ingénieurs et des urbanistes. En 2008, Anne Démians est désignée, par Paris Habitat et Cogedim, architecte mandataire d’une opération d’habitations […]

Nommé à l'Equerre d'argent 2017, catégorie Première Œuvre, 26 logements participatifs à Montreuil (Seine-Saint-Denis), NZI (architectes), CPA-CPS/ATHENAE CONSEIL (maître d'ouvrage)

NZI - 26 logements participatifs à Montreuil, […]

13/11/2017

L'opération de 26 logements participatifs, conçue à Montreuil (Seine-Saint-Denis) par NZI architectes fait partie des cinq réalisations nommées au prix de la Première Œuvre 2017. De multiples montages financiers sont possibles […]

Pôle intermodal, Dominique Perrault architecte, Naples, Italie

Dossier spécial: espaces souterrains

17/11/2017

Longtemps considérés comme des espaces de services et de relégation, les sous-sols sont en passe de devenir tendance, d’être assimilés à une manne salvatrice pour le devenir de nos métropoles saturées. Le phénomène est […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus