Un élégant monolithe noir signé Ramdam à la Courneuve

Situé à la Courneuve (Seine-Saint-Denis), ce petit immeuble de six logements conçu par l’Atelier Ramdam agit comme un marqueur dans la temporalité d’un environnement en mutation. Représentatif d’un modèle de construction de logements sociaux en diffus, dans les dents creuses de tissus urbains déjà constitués, il soulève les enjeux relatifs au portage d’un projet complexe sur de petits parcellaires, par un bailleur de grande envergure (Immobilière3F). Tirant parti de sa rationalité constructive pour optimiser les coûts, il offre des logements de qualités, avec des espaces généreux et lumineux.

Atelier d’architecture Ramdam, six logements à La Courneuve - © Emilie Gravoueille
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Un élégant monolithe noir signé Ramdam à la Courneuve

Articles Liés

RESTRUCTURATION ET EXTENSION DE CINQ LOGEMENTS - RAMDAM - NOMINÉ POUR LE PRIX DE LA[...]

Ramdam

Conçu par l’Atelier d’architecture Ramdam, l’immeuble de six logements est situé sur toute la largeur d’une parcelle faisant face à une zone industrielle constituée d’entrepôts attenant à l’autoroute A86 et aux voies ferrées du RER. Il apparaît comme un monolithe autonome tout en s’inscrivant en hauteur dans l’alignement de l’immeuble en second plan. L’épannelage sur rue ainsi que le contraste des teintes et la géométrie du bâtiment signalent son caractère indépendant, qui se distingue du contexte et vient le révéler.

Des duplex superposés

L’accès à l’immeuble se fait par un hall traversant qui laisse voir le jardin, et se prolonge ensuite dans des parties communes qui bénéficient de lumière naturelle. La construction développe une configuration en duplex superposés avec les pièces à vivre ouvertes sur le jardin, tandis que celles de nuit et de service sont orientées sur rue au nord. Ce dispositif permet d’offrir des logements traversants, de limiter les parties communes, de supprimer les ascenseurs grâce à la création de trois paliers pour cinq niveaux, et de réduire les planchers mitoyens entre logements et les chapes acoustiques induites. Les fenêtres ne laissent pas apparaître de hiérarchie liée à la fonction des pièces qu’elles éclairent. Sur rue, les baies des cuisines et des chambres accueillent des menuiseries complétées de volets dont la variation d’agencement anime la façade. Côté jardin, plein sud, ces mêmes baies sont laissées vides et accueillent des loggias. En contraste avec les façades noires, l’intérieur blanc et lumineux se prolonge jusque dans ces loggias.

Une maîtrise stratégique des coûts

La maîtrise des coûts dans la conception des réseaux et de la structure, a conduit à recentrer l’économie du projet sur la qualité des matériaux et des fenêtres. Rationalisés, les systèmes techniques sont placés au cœur du bâtiment. La couverture à deux pentes inversées avec chéneau central permet de gérer l’entretien des évacuations des eaux pluviales depuis le local ventilation situé au-dessus des parties communes. Entièrement libérée, la toiture en structure légère (charpente bois et zinc) n’a plus besoin d’être accessible, offrant l’économie de dispositifs de sécurité pour les services de maintenance. Sur la rue, les baies ménagées par la trame sont remplies pour moitié d’une paroi à ossature bois avec un bardage à claire-voie en mélèze. Le volet qui coulisse devant est constitué de la même matière. Ce dispositif adaptant les ouvertures à l’évolution des usages intérieurs. L’optimisation du système constructif, sur le modèle d’une ossature tramée élémentaire qui se lit en façade, conduit à une expression architecturale rationnelle. Les matériaux de façade ont été choisis pour leur simplicité de mise en œuvre et leur pérennité. Dans ce contexte spatial limité, les économies faites sur la technique ont permis de réaliser des élévations en brique de terre cuite alvéolaire. Un enduit anthracite minéral sombre habille l’ensemble, dont la volumétrie simple et efficace lui confère un caractère soigné et précieux.

 

  • Lieu : La Courneuve (93)
  • Maîtrise d’ouvrage : Immobilière 3F
  • Maîtrise d'œuvre : Atelier d’architecture Ramdam ; EVP Ingénieur structure ; Sunsquare Ingénieurs fluides ;  Isabelle Casalis économiste
  • Programme : 2 T1, 2 T3, 2 T5
  • Surface : 364 m2 SHAB
  • Calendrier : 2018
  • Coût : 630 000 € HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Toulouse School of Economics à Toulouse (Haute-Garonne), nommée à l'Equerre d'argent 2020, catégorie Culture, jeunesse et sport, Maîtrise d’ouvrage : Université Toulouse 1 Capitole, Architecte : Grafton Architects/ Vigneu & Zilio Architectes

Retour en images sur les réalisations phare de […]

05/03/2020

300 Les architectes de la Toulouse school of economics, lauréate de l'Équerre d'argent 2020, Yvonne Farrell et Shelley McNamara, fondatrices de l'agence Grafton et prix Pritzker 2020, développent une architecture imprégnée de ce brutalisme propre aux Anglo-saxons et par lequel l'architecture s'affirme […]

PHOTO - 20756_1264097_k2_k1_2948979.jpg

Grafton - Portrait

09/03/2020

300 Basée à Dublin, l'agence Grafton a été fondée par les architectes Shelley McNamara et Yvonne Farell en 1978. Diplômées du University College de Dublin en 1974, où elles enseigneront pendant plus de vingt ans, Shelley McNamara et Yvonne Farell fondent en 1978 leur agence, Grafton, du nom d'une rue de […]

Abonnés AMC

PHOTO - 23365_1393972_k4_k1_3222883.jpg

La résidence étudiante et le parking réversible […]

19/11/2020

300 Dans le quartier de l'Ecole polytechnique à Palaiseau, ce bâtiment, qui superpose un parking public en silo et des logements étudiants, répond à la demande de mixité programmatique et de réversibilité fonctionnelle des espaces en faisant le choix de l'unité architecturale. Conçu par les agences […]

Abonnés AMC

Toulouse School of Economics à Toulouse (Haute-Garonne), nommée à l'Equerre d'argent 2020, catégorie Culture, jeunesse et sport, Maîtrise d’ouvrage : Université Toulouse 1 Capitole, Architecte : Grafton Architects/ Vigneu & Zilio Architectes

Lauréat de l'Équerre d'argent 2020: l'école […]

01/04/2020

300 Première livraison en France du duo irlandais Grafton, lauréat du prix Pritzker 2020, l'école d'économie de Toulouse déploie ses ailes de brique articulées dans un bâtiment « respirant », en symbiose avec la ville. Avec son vocabulaire foisonnant et ses accents bru-talistes, il réaffirme les […]

Abonnés AMC

Six logements participatifs à Romainville (Seine-Saint-Denis), nommés au prix de la Première Œuvre 2020, Maîtrise d’ouvrage : Autopromotion, Architecte : Atelier de l’Ourcq

Lauréat du prix de la Première Œuvre 2020: six […]

19/11/2020

300 L'architecte Félix Mulle joue la simplicité formelle pour se concentrer sur les qualités d'usage de cette opération d'habitat participatif, où l'imbrication des volumes et le paysage équilibrent intimité et espaces partagés. Dans une rue pavillonnaire anciennement exploitée comme carrière de gypse, […]

Equerre d'argent 2020, le palmarès complet

Équerre d'argent 2020: le palmarès complet

23/11/2020

300 La Toulouse School of Economics à Toulouse (Haute-Garonne), conçue par les architectes Grafton Architects et Vigneu & Zilio Architectes, remporte le prix de l'Équerre d'argent 2020. Quatre autres projets sont récompensés, respectivement dans les catégories "Habitat", "Culture, jeunesse et sport", […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital