Une autofiction générationnelle signée MBL, à Arc en Rêve - Exposition

Conçue par les architectes Sébastien Martinez-Barat et Benjamin Lafore, l'exposition "Impasse des Lilas", présentée jusqu'au 28 août 2022 à Arc en rêve, le centre d'architecture de la ville de Bordeaux, entremêlent les productions de leur agence MBL, avec les œuvres d'artistes reconnus et des objets du quotidien, pour tenter une mise en perspective des défis qui s'imposent aux architectes contemporains.

Exposition - © Ivan Mathie
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Une autofiction générationnelle signée MBL, à Arc en Rêve - Exposition

Articles Liés

"Le rapport au politique a été notre obsession pendant 40 ans", rencontre avec les[...]

Rencontre avec Fabrizio Gallanti, nouveau directeur d'Arc en reve

Toujours à la pointe de la création, Arc en Rêve, le centre d'architecture de la ville de Bordeaux, a confié aux architectes Sébastien Martinez-Barat et Benjamin Lafore, le soin d'investir la grande galerie de son Entrepôt jusqu'au 28 août 2022. Les fondateurs de l'agence MBL, basée à Toulouse et Paris, y déploient une passionnante autofiction où se côtoient projets d'architecture et de mobilier, théorie de l'architecture, œuvres d'art contemporain -signées Mathieu Mercier, Jean-Pierre Raynaud, ou Soshi Matsunobe-, et objets de la culture pop -une collection de Bic quatre couleurs, la maquette d'une Twingo. À travers ce pêle-mêle, on prend la mesure de la grande capacité d'observation du duo, qui aborde l'architecture comme une méthode, s'emparant de la conception d'espaces et d'objets, de publications et d'expositions, pour interroger le monde.

L'impasse de l'architecture

Nés en 1983, ayant grandi dans des pavillons de la périphérie toulousaine, Sébastien Martinez-Barat et Benjamin Lafore n'ont jamais admis que ces espaces non qualifiés, « ni la ville ni la campagne », soient évincés du débat dans les écoles d'architecture. L'impasse des Lilas -du nom de 841 voies en France qui parcourent ces quartiers censés répondre au désir d'émancipation des citoyens- est le point de départ théorique et physique de l'exposition, comme elle doit être, d'après MBL, celui des architectes contemporains qui ne peuvent plus éluder ces territoires pavillonnaires. Composée de six chapitres, l’exposition débute par l’exploration de ces lieux, des formes urbaines et paysagères qui le caractérisent, et de l’imaginaire qui les infuse. Attentifs aux indices quelle que soit leur échelle, Sébastien Martinez-Barat et Benjamin Lafore sont en effet capables d'en déduire des problématiques sur l'état du monde. Celle d'« Impasse des Lilas » est cinglante, elle s'adresse directement aux architectes : comment bâtir un avenir, quand l'individu s'est perdu dans la masse en détruisant les ressources de la Terre ? Face à ce constat, l'exposition propose d'établir les promesses d’une pratique de l’architecture "comme enquête", capable de produire des espaces imprévus, qui ne seraient pas dominés par les injonctions formelles d'auteurs-architectes mais ouverts aux évolutions des usages et des imaginaires. Résolument en phase avec les préoccupations de leurs contemporains, MBL milite pour des projets-protocoles.

  • Exposition "Impasse des Lilas-MBL architectes"
  • Jusqu'au 28 août 2022
  • Arc en Rêve, centre d'architecture, Bordeaux
  • www.arcenreve.eu

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 28011_1644932_k4_k1_3792691.jpg

Arcades en série : un centre culturel communal par […]

06/07/2022

300 À Roquevaire (Bouches-du-Rhône), l'agence Huit et demi distribue les programmes variés de ce centre culturel communal autour d'une vaste cour extérieure, cerclée des arcades abritant les circulations. Au bord de l'Huveaune, fleuve qui structure Roquevaire, près de Marseille, ce centre culturel […]

PHOTO - 29820_1743636_k2_k1_4007792.jpg

La mue achevée du Musée de Cluny

06/07/2022

300 Le musée national du Moyen Âge, musée de Cluny, achève enfin sa rénovation, menée conjointement par l'architecte Bernard Desmoulin, le scénographe Adrien Gardère et l'ACMH Paul Barnoud. À Paris, au cœur du Quartier latin, le musée national du Moyen Âge vient de rouvrir ses portes, après un long […]

Les nids de Tadashi Kawamata, au Donjon de Vez

Micro maquettes et méga cabanes au Donjon de Vez

04/07/2022

300 Jusqu'au 30 octobre 2022, les architectes contemporains colonisent le Donjon de Vez (Oise). La forteresse médiévale expose une collection de cabanes, maquettes et prototypes, réunis par le galeriste Philippe Gravier. Nostalgie de l’enfance, refus de l’habitat classique, assemblage de matériaux bruts […]

Conférence de Atelier PNG à la Maison de l'architecture Île-de-France

Atelier PNG, en conférence à la Maison de […]

04/07/2022

300 L'architecte Grichka Martinetti, cofondateur de l'Atelier PNG, lauréat de l'Équerre d'argent 2021 pour les équipements de services publics à Neuvecelle (Haute-Savoie, avec Julien Boidot, Emilien Robin, arch. et Ateliers des Cairns, pay.), donnera une conférence le lundi 11 juillet 2022, à la Maison […]

PHOTO - 28011_1644923_k5_k1_3792666.jpg

Gommer les limites : un centre de loisirs par […]

04/07/2022

300 L'architecte Nicolas Simon livre un centre de loisirs au plan rationnel et aux surfaces maximisées, pour favoriser l'appropriation des usages. A Menucourt, près de Cergy- Pontoise, le nouveau centre de loisirs tire parti du dénivelé pour s'abstraire des vues alentour et offrir des hauteurs sous […]

AMC n°306 - juin, juillet 2022, spécial Intérieurs

Le numéro spécial Intérieurs d'AMC est paru

04/07/2022

300 Au sommaire du numéro d'AMC spécial Intérieurs qui vient de paraître (n°306 - juin, juillet 2022) et disponible en format numérique : une enquête sur le commerce, entre deux mondes, entre boutiques réelles et e-commerce, mais aussi la mue du musée de Cluny, un portrait de l'agence MBL et une visite […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital