Une école topographique signée LA architectures et l'Atelier Desmichelle, à Paris

Pour accompagner cette période de confinement, AMC offre en accès libre une partie du contenu de ses derniers numéros. L'école maternelle, conçu par l'agence LA Architectures et l'Atelier Desmichelle à Paris (XIIIe arr.) est publié dans AMC n°285-mars 2020.

 

Cette école maternelle de six classes inverse le schéma classique d’un bâtiment aligné sur rue. Jouant de sa volumétrie quasi topographique ménageant des surprises spatiales, elle fabrique un parcours intérieur allant jusqu’au fond d’une parcelle ­polymorphe.

Ecole maternelle, LA Architectures, Paris XIIIe arr. - © Charly Broyez
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Une école topographique signée LA architectures et l'Atelier Desmichelle, à Paris

Articles Liés

LA architectures: "Il faut espérer que la crise ne justifiera pas de construire "en[...]

PREMIÈRE ŒUVRE 2014 / LAURÉAT : 35 LOGEMENTS SOCIAUX - LA ARCHITECTURES - OPH[...]

Un cube de béton drapé d'aluminium, par LA architectures

L’école Jeanne-d’Arc s’est implantée dans les années 1950 sur une parcelle d’angle bordant le boulevard Vincent-Auriol (Paris XIIIe). Prévue pour être provisoire, elle a occupé un petit bâtiment préfabriqué au sommet d’une butte arborée jusqu’en 2015, lorsque la ville décide la densification du site, qui, outre une école maternelle, réunit sur la parcelle 145 logements répartis entre trois bâtiments conçus par Abinal & Ropars, Sophie Delhay et JKLN. Lauréats du concours pour l’école, l’agence LA et l’atelier Desmichelle adoptent le schéma d’implantation défini par Urban Act, qui suggère de placer la cour sur la rue Jeanne-d’Arc et les classes en cœur d’îlot. Cette disposition, validée par les riverains au terme des phases de consultation publique, présente le double avantage d’éloigner les classes des nuisances sonores de la rue, tout en épargnant aux voisins celles de la cour de récréation.


Panoptique scolaire


Sur le terrain arasé au niveau de la rue, l’école occupe une position de fond de parcelle, finalement pas si défavorable. Depuis le cœur de l’îlot, l’établissement s’ouvre en panoptique sur la ville, bénéficiant de vues sur le quartier à travers des ­percées entre les nouveaux bâtiments, ou des jardins voisins. Proximité/lointain, minéral/végétal, détail architectural/paysage urbain: autant de fragments que l’élève côtoie au réfectoire, à la bibliothèque ou en classe. L’emploi de cloisons vitrées aux allèges abaissées ménage ces transparences urbaines depuis les circulations. Notamment depuis le lieu ­central de l’établissement, un grand dégagement en rez-de-chaussée que les architectes comparent volontiers à une place de village, que l’on aurait aimé voir ­s’ouvrir plus largement sur la cour. La métaphore urbaine se prolonge dans le couloir reliant cet espace à la voie publique. Axelle Acchiardo, architecte associée de LA, parle de «rue» à propos de cette circulation de 30 m ouverte en transparence sur la cour à travers des locaux d’activité. Un passage d’une largeur minimale de 8 m, la distance requise pour ­éloigner les espaces ouverts des jets d’objets depuis les logements voisins.

 


La mairie a fixé des objectifs environnementaux très élevés: atteindre le niveau BBCA associé à un label E+C-, le niveau BaSE du label Passivhaus et la certification HQE. Les matériaux devant être biosourcés, la structure est en bois et l’isolation en paille. L’école est par ailleurs équipée de triples vitrages et ses toitures sont végétalisées. Heureusement, elle ne se résume pas à ce catalogue de bonnes pratiques et d’exemplarité en matière de développement durable, nécessité virant à la mode. Elle réussit à composer un univers pittoresque avec ses terrasses, ses préaux, son «donjon» –une émergence de deux niveaux décollée des logements qui abrite la bibliothèque à son sommet. Une rare dérogation à une disposition inscrite dans la fiche de lot, document qui, après avoir guidé l’implantation de l’établissement, a fixé les règles pour les murs et la partition des espaces. LA régularise une parcelle polygonale aux contours tortueux en se positionnant perpendiculairement à certaines limites mitoyennes déterminant la matrice de la composition. Le dispositif n’élimine pas les obliques et ne résout pas tous les conflits géométriques. «Rien ne plombe, remarque Axelle Acchiardo. Nous avons fait en sorte que tous les points porteurs soient intégrés aux espaces.» Ce qui donne un poteau soutenant une pyramide inversée dans le réfectoire, ou un faisceau de poteaux intégré à un meuble vestiaire ­circulaire, suivant un dessin évoquant Aalto. La rigueur struc­turelle laisse la place à une improvisation sur le thème de la structure et des systèmes mixtes: poutre bois, panneau CLT, poutre métallique, voiles en béton armé s’entremêlent sans choquer au sein d’un ensemble organique, rempli de ces ­surprises spatiales qu’affectionnent les enfants, et que l’on aimerait voir plus souvent dans les espaces pour adultes.

  • Lieu : Paris (XIIIe)
  • Maîtrise d’ouvrage : Semapa, aménageur ; Urban Act, architecte coordinateur
  • Maîtrise d’œuvre : LA Architectures, architecte mandataire ; Atelier Desmichelle Architecture, architecte cotraitant ; Volga, paysagiste ; Gaujard Technologie, BET structure bois ; Mecobat, BET structure béton et VRD ; Ai environnement, BET fluides, Energie et HQE ; E2, économiste ; CDB Acoustique, acousticien ; Quassi, CSSI
  • Programme : école maternelle de six classes
  • Surface : 1 753 m2 SP
  • Coût : 5,9 M€ HT
  • Calendrier : concours, 2015 ; livraison, août 2019

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Un an d'école d'architecture confinée

Un an d'école d'architecture confinée: "où sont […]

12/04/2021

300 Voici plus d’un an que les étudiants français suivent la majorité de leurs cours à distance. Parmi eux, les élèves des vingt écoles d’architecture françaises. Enquête auprès d'eux, pour évoquer leur scolarité confinée, les difficultés à s'impliquer sur le long terme dans un enseignement par écrans […]

LE TOUR DE FRANCE DES MAISONS ÉCOLOGIQUES, Mathis Rager, Emmanuel Stern, Raphaël Wather

Construire Hors Standard - Livre

09/04/2021

300 Deux architectes et un anthropologue ont entrepris un tour de France de deux mois pour aller à la rencontre de ceux qui construisent des maisons individuelles écologiques s'éloignant des modèles vendus clés en mains. A travers la mise en perspective de trente réalisations, cette étude est une […]

La cité-jardin de la Butte Rouge à Chatenay-Malabry

A la cité-jardin de la Butte Rouge, d'abord on […]

06/04/2021

300 Le mauvais feuilleton de la cité-jardin de la Butte Rouge continue. Malgré les alertes patrimoniales engagées depuis plusieurs années et la prise de position récente de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot visant à protéger ce modèle d'urbanisme social humaniste - construit entre 1931 et […]

Modélisation 3D des charpentes et couvertures du chœur de la charpente disparue de Notre-Dame de Paris.Réalisée par Kévin Jacquot, sous la direction de Livio de Luca, CNRS – UMR MAP 3295 (Modèles et Simulations pour l’Architecture et le Patrimoine), 2019

Pas de fac-similé pour la charpente de Notre-Dame […]

08/04/2021

300 Alors que le démontage de l’échafaudage titanesque de la cathédrale Notre-Dame de Paris est achevé et que les travaux de consolidation devraient être finis à l’été prochain, le projet de restauration de la charpente médiévale en chêne massif de la nef et du chœur vient d’être validé par la […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24570_1456566_k5_k1_3361966.jpg

Au bord de la Moselle, StudioLada livre une agora […]

07/04/2021

300 Relevant de la typologie minimaliste de la halle médiévale -une couverture et une structure -, cet ouvrage conçu par le collectif StudioLada se distingue par sa spectaculaire charpente en bois. Telle une agora de village, il est pensé comme un nouveau modèle de salle polyvalente, économique et […]

PHOTO - 24570_1456546_k6_k5_3361853.jpg

StudioLada - Portrait

07/04/2021

300 Tous diplômés de l'Ensa Nancy, Christophe Aubertin, Xavier Géant, Agnès Hausermann, Aurélie Husson, Eléonore Nicolas et Benoît Sindt forment en 2008 le collectif StudioLada. Les fondateurs du collectif StudioLada ont pour objectif de pratiquer une architecture contextuelle, qui mobilise les […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital