Abonnés AMC

Une épopée du gonflable - Derniers jours !

Séduisant architectes et artistes par leur caractère mobile et leur légèreté, les structures gonflables se déploient tous azimuts dans les années 1960 et deviennent un phénomène de société. Démonstration au centre Pompidou-Metz jusqu'au 23 août 2021, où plus de 250 œuvres et une cinquantaine de documents audiovisuels témoignent de la richesse d'un moyen de construction aux applications multiples, qu'elles soient industrielles, ludiques, contestataires ou utopiques.

Exposition - © Centre Pompidou, MNAM-CCI / J.-C. Planchet/Dist. RMN-GP
photo n° 1/12
Zoom sur l'image Une épopée du gonflable - Derniers jours !

Hans Hollein dans son bureau mobile, 1969.

Articles Liés

Une anthologie du gonflable

L'AIR, MATÉRIAU LUDIQUE ET SUBVERSIF

Centre Pompidou-Metz Shigeru Ban et Jean de Gastines

C'est une œuvre visionnaire qui préfigure le télétravail et la vie confinée que nous connaissons depuis un an : en 1969, Hans Hollein imaginait un bureau mobile, une bulle de plastique équipée d'un téléphone, d'une machine à écrire, d'une réglette et d'une tablette à dessin. L'architecture, le design et les structures gonflables, tel est le thème de l'exposition « Aerodream », prête à ouvrir au public au centre Pompidou-Metz, dès que les contraintes sanitaires s'allégeront. Les commissaires, Frédéric Migayrou et Valentina Moimas, du centre Pompidou, et Stéphanie Quantin-Biancalani, de la Cité de l'architecture et du patrimoine, ont […]
Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital