Une résidence pour étudiants autour d'un atrium, par l'Atelier Villemard

L’Atelier Villemard Associés vient de livrer une résidence étudiante, face à l’école d’architecture de la ville & des territoires Paris-Est à Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne). Dans un contexte urbain pensé à l’échelle de la voiture et toujours en mutation, le bâtiment s’articule autour d’un atrium central qui donne à voir et être vu.

Atrium de la résidence pour étudiants 207 lits, Atelier Villemard Associés, Champs-sur-Marne, 2019 - © Clément Guillaume
photo n° 1/10
Zoom sur l'image Une résidence pour étudiants autour d'un atrium, par l'Atelier Villemard

Articles Liés

Jérôme Villemard – Portrait

Extension de siège social - Bartolo Villemard - Seine-et-Marne

Bartolo Villemard - 98 logements sociaux – Paris, Batignolles

La résidence étudiante conçue par l’Atelier Villemard Associés est implantée sur le Campus Descartes de l’université Paris-Est Marne-la-Vallée, accueillant quelques 17 000 étudiants. Ce contexte péri-urbain est «un grand territoire fait pour la voiture, avec d’imposants équipements mais, telle la promesse brisée d’une vie à la campagne, cette ville nouvelle n’est pas à la hauteur des attentes des habitants», regrette l’architecte-urbaniste Jérôme Villemard. En ce sens, le programme de la résidence étudiante imposait d'implanter au rez-de-chaussée de l'opération des commerces-cafés pour déjouer le manque d'animation du quartier. La forme du bâtiment correspond presque au dessin de la parcelle. Du côté de l’école d’architecture, le bâtiment marque un recul pour offrir des balcons tout en respectant le PLU, moins restrictif sur les ouvertures côté rue. Du studio au T4 pour des colocations, les logements sont donc en majorité dotés d'espaces extérieurs avec vue sur le grand paysage. Le mobilier des aménagements intérieurs, conçus par l’agence parisienne A+A Cooren Design Studio, a été fabriqué en milieu pénitentiaire et monter par des personnes en réinsertion. Le rez-de-chaussée est entièrement vitré et dispose de trois points d’accès, le programme ne définissant pas d’entrée principale. Il devrait, à terme, intégrer une salle de sport, une salle commune de travail, un commerce sur rue et une cafétéria avec des machines automatiques.

Un atrium à exploiter

Pièce centrale de l'opération, «l’atrium doit devenir un lieu de passages, de rencontres, d’animations. Il fait office de place publique», d'après Jérôme Villemard. De fait, l'espace commun génère des vues sur les allées et venues de ses voisins, mais il est fermé sur l’extérieur. Un petit côté du familistère de Guise? «Oui, mais en plus démocratique», se défend l’architecte. Et pour que les étudiants s’approprient cet endroit, il est volontairement dépouillé. C’est aux habitants d’y initier quelque chose. Par ailleurs, l’atrium favorise la ventilation naturelle par des ouvrants en toiture et des ouvertures en rez-de-chaussée. Grâce à son inertie, il devrait rafraichir l’atmosphère en été.

La structure et la trame 

Pour Jérôme Villemard, «la structure, la peau et la forme sont les essentiels de l’architecture qui permettent de figer la qualité du bâtiment». Ce qui rejoint l’idée de pérennité, car «le temps est aussi important que l’espace, le projet doit durer dans le temps», poursuit l'architecte. Pour la structure, il a opté pour une ossature en béton, préfabriquée sur le chantier par Bouygues. Les murs à ossature en bois sont arrivés par camions. Initialement, chaque cellule en bois devait être intégrée dans la structure en béton mais, pour des raisons économiques, ce sont finalement quatre tables en béton préfabriquées (correspondant au rez-de-chaussée, au deux premiers étages, puis aux trois étages suivants, et enfin aux quatre derniers étages) qui ont été montées, avec des étages en bois entre chaque. La trame de poteaux en béton, orientés tous dans le même sens sauf en façade, correspond à la taille d’une pièce ou d’un balcon. «Le projet n’est pas une grotte mais une cabane. La structure est permissive, elle est disponible à l’appropriation et au changement de fonction», décrit l'architecte.

 

  • Lieu : Campus Descartes, Champs-sur-Marne
  • Maîtrise d’ouvrage : Domofrance puis I3F, Crous Créteil
  • Maîtrise d'oeuvre : Atelier Villemard Associés (AVA)
  • Programme : résidence pour étudiants de 207 lits
  • Surface : 5 600 m² SP
  • Calendrier : livraison août 2019
  • Coût : 9 750 000 € HT
  • Associés / BET : BVAU, EGIS, ELIOTH, META, A+A COOREN, D'ICI LA

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 30893_1803654_k21_k15_4155077.jpg

Détails : coupoles et dômes

25/11/2022

300 Constatant que la forme du dôme est plus rigide qu'une couverture plane, les bâtisseurs d'antan ont rapidement abrité l'espace habitable sous une coupole. L'igloo découle de cette idée et d'une extrême économie de moyens. En la matière, le Panthéon de Rome (125 ap. J.-C.) ou le Duomo de Florence […]

Médiathèque Charles-Nègre à Grasse (Alpes-Maritimes), Équerre d'argent 2022, catégorie Culture, jeunesse et sport, maîtrise d’ouvrage : Ville de Grasse ; architectes : Ivry Serres Architecture et Beaudouin Architectes

"Il se dégage de la médiathèque de Grasse une […]

24/11/2022

300 Lors de la cérémonie de remise de l'Équerre d'argent 2022, l'architecte Gilles Perraudin a rendu au nom de l'ensemble des membres du jury, un vibrant hommage à travail des architectes Ivry Serres, et Emmanuelle et Laurent Beaudoin, concepteurs de la médiathèque Charles-Nègre de Grasse […]

Les membres du jury de l'Équerre d'argent 2022

Les dessous du palmarès de l'Équerre d'argent 2022

23/11/2022

300 Des réalisations "ancrées", "harmonieuses", "aux images pérennes", "qui dépassent la commande". Au cours des délibérations et lors de la cérémonie de remise des récompenses, les membres du jury de l'Équerre d'argent 2022 n'ont pas tari d'éloges à propos des 20 réalisations en lice pour obtenir la […]

Équerre d'argent 2022, tout le palmarès

Équerre d'argent 2022: le palmarès complet

21/11/2022

300 Le jury de l'Équerre d'argent 2022, présidé par Jacques Lucan, a rendu son verdict. La médiathèque Charles-Nègre à Grasse (Alpes-Maritimes), conçue par Ivry Serres Architecture et Beaudouin Architectes, remporte le prix de l'Équerre d'argent 2022. Quatre autres projets sont récompensés, […]

PHOTO - 30893_1803530_k2_k1_4154693.jpg

Lauréat de l'Équerre d'argent 2022: la médiathèque […]

16/11/2022

300 Conçue par les agences Beaudouin et Serres, la médiathèque Charles-Nègre de Grasse (Alpes-Maritimes), tire parti de sa singularité pour mieux se glisser dans un contexte patrimonial contraint qu'elle participe à requalifier. En réinterprétant les codes du langage provençal, elle développe une […]

PHOTO - 30893_1803479_k2_k1_4154606.jpg

Emmanuelle et Laurent Beaudouin, architectes - […]

22/11/2022

300 Depuis 1987, les architectes Emmanuelle et Laurent Beaudouin se concentrent sur les interventions en site ancien, développant l’idée d’une présence de la modernité dans la ville historique. Diplômé en 1979 de l'école d'architecture de Nancy, Laurent Beaudouin fonde son atelier en 1980. A partir de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital