Une terre cuite urbaine en parement des bureaux de Tereneo à Lille, signée Béal & Blanckaert

A Lille, à quelques mètres de la belle usine Le Blan-Lafont réhabilitée, Antoine Béal et Ludovic Blanckaert livrent trois niveaux de bureaux pour le promoteur Tereneo. Une structure bois efficace qui se joue de la brique afin d'instaurer un dialogue avec le reste de la ZAC.

Les bureaux TERENEO à Lille, de Béal & Blanckaert, 2019 - © Julien Lanoo
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Une terre cuite urbaine en parement des bureaux de Tereneo à Lille, signée Béal & Blanckaert

Com_BealBlancaert_EuraTechnology_Part1_C-JulienLanoo_20181008

Articles Liés

Programme mixte à Nantes - Béal & Blanckaert

Béal & Blanckaert – École et résidences pour étudiants et jeunes travailleurs – Paris XIII

ÉQUERRE D'ARGENT 2005 / NOMINÉ - BEAL & BLANCKAERT - INSTITUT SUPÉRIEUR D'AGRICULTURE

Situé dans la ZAC des Rives de la Haute Deûle à Lille, l’opération prend place à deux pas du jardin d'eau, pièce maitresse du plan d'urbanisme de Jean-Pierre Pranlas-Descours assisté des paysagistes Bruel-Delmar. Elle s’étend entre l’usine Le Blan-Lafont, véritable emblème du quartier EuraTechnologies réhabilitée par Brossy & associés en 2009, et le quai Hegel bordant le canal de la Haute Deûle. C'est ici, dans ce lieu bien singulier où se conjuguent monumentalité industrielle avec l’univers poétique de l'eau, qu'Antoine Béal et Ludovic Blanckaert réalisent, pour le compte du promoteur Tereneo, 8 500 m2 de bureaux en structure bois parés de brique, élément architectural historique imposé par l'urbaniste et l'aménageur pour assurer une unité de ce nouveau morceau de ville. Le tout étant certifié Bepos.

De la ville au ciel

A l'instar d'un palais romain, les façades du lot 8A dialoguent avec la ville et diffèrent au rythme du contexte et de l'orientation. Rigoureuse, leur composition est déterminée par une stratification en trois registres respectivement à une présence sur l'espace public. A rez-de-chaussée, un premier niveau, en contact direct avec la ville et ses usages, abrite un vaste hall d'entrée et les accès au parking. Le deuxième niveau, en bon intermédiaire, fabrique les continuités des espaces publics, du tissu urbain et du corps » du volume, où les bureaux sont aménagés en front principal. Le troisième niveau instaure un rapport avec la grande échelle, le ciel, la lumière et le paysage. Si les façades sont hiérarchisées des pieds à la tête, elles sont aussi minutieusement dessinées avec une conjugaison de tuiles plates vernissées à des éléments de bois clairs, disposés en parement, ébrasements et châssis. Côté avenue Delwaulle et jardin d'eau, la façade principale est droite et symétrique. Aucun retrait d'attique n'est présent. Cette dernière montre, dans sa composition, un autre aspect intéressant : un jeu de diminution de la largeur des baies (corrélé à un jeu de variation de hauteur des ouvrants pour assurer un éclairage naturel suffisant) rappelle le caractère ornemental de la brique.

Un cœur calme

Au centre de la construction, un patio planté est accessible aux usagers de l’immeuble. Cœur lumineux du complexe, ses pourtours arborent des parements clairs dont la répétition lui confère un certain détachement quant à la trame et les percements. Ce dispositif apporte calme et lumière pour les espaces de bureaux.

 

  • Lieu : ZAC des Rives de la Haute Deûle, Lille
  • Maîtrise d’ouvrage : TERENEO
  • Maîtrise d'oeuvre : Béal & Blanckaert architectes urbanistes, architectes mandataires
  • Programme : bureaux
  • Surface : 8 500 m² (SDP)
  • Calendrier : livraison, 2018

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Charlotte Perriand sur la « Chaise longue basculante, B306 », 1929 – Le Corbusier, P. Jeanneret, C. Perriand, circa 1928

Charlotte Perriand en majesté à la Fondation […]

21/02/2020

Plus que quelques jours pour découvrir l'exposition consacrée à Charlotte Perriand (1903-1999) à la Fondation Louis Vuitton, à Paris. A l'occasion du vingtième anniversaire de la disparition de la créatrice, la fondation privée lui […]

Yona Friedman / Photo 1968

Yona Friedman, 1923-2020

21/02/2020

Quelques jours après le critique d'art Michel Ragon, c'est un autre membre du Groupe international d'architecture prospective (Giap) qui s'éteint. Yona Friedman, figure des utopies architecturales s'en est allé. "Après 96 ans sur cette terre, Yona […]

Michel Ragon, écrivain et critique d'art, 1924-2020

Michel Ragon, 1924-2020

21/02/2020

Décédé le 14 février 2020 à l'âge de 95 ans, l'écrivain Michel Ragon était un grand critique et historien de l'architecture, auteur notamment d'ouvrages sur l’architecture et de l’urbanisme moderne, sur les utopies […]

Europan 15: Learning from Marseille, projet […]

20/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville productive”. C'est la seconde édition […]

Boutique Hay à Tokyo, Schemata Architects

Tunnel rose pour sous-sol industriel, selon […]

20/02/2020

Avec Schemata Architects, le thème de la boutique sur un temps court se traduit sous une forme simple, moyennant des astuces de construction maîtrisées. Le pop-up store du Danois Hay répond à une demande de modularité: deux personnes peuvent réagencer […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture du 20 au 27 […]

20/02/2020

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Atmosphère, Dietrich Untertrifaller architectes Jusqu’au 22 février, à la galerie d’Architecture, à Paris Regroupant […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus