Une terre cuite urbaine en parement des bureaux de Tereneo à Lille, signée Béal & Blanckaert

A Lille, à quelques mètres de la belle usine Le Blan-Lafont réhabilitée, Antoine Béal et Ludovic Blanckaert livrent trois niveaux de bureaux pour le promoteur Tereneo. Une structure bois efficace qui se joue de la brique afin d'instaurer un dialogue avec le reste de la ZAC.

Les bureaux TERENEO à Lille, de Béal & Blanckaert, 2019 - © Julien Lanoo
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Une terre cuite urbaine en parement des bureaux de Tereneo à Lille, signée Béal & Blanckaert

Com_BealBlancaert_EuraTechnology_Part1_C-JulienLanoo_20181008

Articles Liés

Programme mixte à Nantes - Béal & Blanckaert

Béal & Blanckaert – École et résidences pour étudiants et jeunes travailleurs – Paris XIII

ÉQUERRE D'ARGENT 2005 / NOMINÉ - BEAL & BLANCKAERT - INSTITUT SUPÉRIEUR D'AGRICULTURE

Situé dans la ZAC des Rives de la Haute Deûle à Lille, l’opération prend place à deux pas du jardin d'eau, pièce maitresse du plan d'urbanisme de Jean-Pierre Pranlas-Descours assisté des paysagistes Bruel-Delmar. Elle s’étend entre l’usine Le Blan-Lafont, véritable emblème du quartier EuraTechnologies réhabilitée par Brossy & associés en 2009, et le quai Hegel bordant le canal de la Haute Deûle. C'est ici, dans ce lieu bien singulier où se conjuguent monumentalité industrielle avec l’univers poétique de l'eau, qu'Antoine Béal et Ludovic Blanckaert réalisent, pour le compte du promoteur Tereneo, 8 500 m2 de bureaux en structure bois parés de brique, élément architectural historique imposé par l'urbaniste et l'aménageur pour assurer une unité de ce nouveau morceau de ville. Le tout étant certifié Bepos.

De la ville au ciel

A l'instar d'un palais romain, les façades du lot 8A dialoguent avec la ville et diffèrent au rythme du contexte et de l'orientation. Rigoureuse, leur composition est déterminée par une stratification en trois registres respectivement à une présence sur l'espace public. A rez-de-chaussée, un premier niveau, en contact direct avec la ville et ses usages, abrite un vaste hall d'entrée et les accès au parking. Le deuxième niveau, en bon intermédiaire, fabrique les continuités des espaces publics, du tissu urbain et du corps » du volume, où les bureaux sont aménagés en front principal. Le troisième niveau instaure un rapport avec la grande échelle, le ciel, la lumière et le paysage. Si les façades sont hiérarchisées des pieds à la tête, elles sont aussi minutieusement dessinées avec une conjugaison de tuiles plates vernissées à des éléments de bois clairs, disposés en parement, ébrasements et châssis. Côté avenue Delwaulle et jardin d'eau, la façade principale est droite et symétrique. Aucun retrait d'attique n'est présent. Cette dernière montre, dans sa composition, un autre aspect intéressant : un jeu de diminution de la largeur des baies (corrélé à un jeu de variation de hauteur des ouvrants pour assurer un éclairage naturel suffisant) rappelle le caractère ornemental de la brique.

Un cœur calme

Au centre de la construction, un patio planté est accessible aux usagers de l’immeuble. Cœur lumineux du complexe, ses pourtours arborent des parements clairs dont la répétition lui confère un certain détachement quant à la trame et les percements. Ce dispositif apporte calme et lumière pour les espaces de bureaux.

 

  • Lieu : ZAC des Rives de la Haute Deûle, Lille
  • Maîtrise d’ouvrage : TERENEO
  • Maîtrise d'oeuvre : Béal & Blanckaert architectes urbanistes, architectes mandataires
  • Programme : bureaux
  • Surface : 8 500 m² (SDP)
  • Calendrier : livraison, 2018

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Walden Raft, par Elise Morin et Florent Albinet installé sur le lac d'Annecy / Annecy paysages 2019

Bel été

29/07/2019

La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et […]

L'exposition Superstudio, la vie après l'architecture au Frac Centre-Val de Loire, 2019

Superstudio, fossoyeur du modernisme

26/07/2019

Entre 1966 et 1982, les architectes florentins de Superstudio ont engagé une réflexion théorique et critique sur la société de consommation. Par une surenchère de récits et d’images iconoclastes, le groupe se pose en fossoyeur de […]

Michel Buffet Guillemette Delaporte, préface d’Alain Fleischer

Michel Buffet, entre art et industrie

26/07/2019

Né en 1931, Michel Buffet fait partie de la première génération de designers industriels. Son travail incarne les formes et les couleurs des Trente Glorieuses, période durant laquelle les modes de vie changent, les transports se développent, les exigences de […]

k-studio Dexamenes Hotel, Plan large

En Grèce, K-studio transforme une exploitation […]

25/07/2019

K-studio redonne vie à une station viticole abandonnée, pour monter un hôtel de rêve sur plage privée, ton sur ton. Là, tout n’est que luxe, calme et volupté. Dans le Péloponèse à Kourouta, Nikos Karaflos a fait transformer […]

PULSE, immeuble de bureaux à Saint-Denis pas BFV Architectes

Un immeuble de bureaux en structure mixte qui […]

24/07/2019

Cet immeuble de bureaux de sept étages, conçu avec une structure mixte bois-béton, renferme un atrium surgissant telle une clairière dans une forêt dense. Par sa rigueur constructive, il transforme des espaces de travail en véritables lieux de vie. A la […]

BFV Architectes. Jean-Brice Viaud, Olivier Fassio et Jean Bocabeille

BFV Architectes - Portrait

24/07/2019

Créée en 2018, BFV Architectes réunit les architectes Jean Bocabeille, Olivier Fassio et Jean-Brice Viaud. BFV Architectes est une jeune agence. Créée en 2018, elle réunit trois "fringants quinquagénaires" souhaitant élargir leur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus