Une villa de verre et d'acier suspendue dans un parc, par Véronique Descharrières et Lionel Leotardi

Située dans le bourg de Tassin-la-Demi-Lune, près de Lyon, la Villa Béa est conçue comme un pavillon de jardin. Le projet imaginé par les agences VEDEA -Véronique Descharrières et LLA Lionel Leotardi, se trouve dans un site d’environ 3 000 m2 sans vis-à-vis avec l’espace public, et entouré d’un ensemble bâti existant.

Maison à Tassin-la-Demi-Lune (Rhône), VEDEA -Véronique Descharrières et LLA Lionel Leotardi, architectes - © Philippe Roguet
photo n° 1/19
Zoom sur l'image Une villa de verre et d'acier suspendue dans un parc, par Véronique Descharrières et Lionel Leotardi

Articles Liés

L'inifinie liberté de Sophie Berthelier et Véronique Descharrières, à la Biennale du[...]

Cercle et béton pour la transformation d'une grange en maison à Bâle, par Buchner Bründler

Une maison pour l'art et ses passionnés, par David Apheceix

« Ma cliente a subi un accident tragique, la chute d’un proche dans des escaliers très anciens d’une maison à deux niveaux. Cette maison a été vendue mais elle a souhaité conserver le parc de ses arbres. Sur ce parc, elle a voulu construire sa maison de plain-pied, à 75 ans, en prévision de futurs difficultés à se mouvoir », confie l'architecte Véronique Descharrières. Protégée en limite de propriété par un long voile métallique qui ondule et forme une délimitation claire avec le jardin voisin, la nouvelle maison a été pensée pour s’ouvrir sur le paysage végétal. L'habitation se compose de deux petits volumes rectangulaires de 6 m x 16,5 m, accolés l’un à l’autre, qui s’organisent dans un schéma en L. Cette implantation souligne à la fois le caractère privé du bâti, son intimité, et la volonté de mettre en œuvre une structure singulière. « J’ai voulu surélever la maison pour que le pavillon flotte dans le parc. Je ne pouvais pas ajouter de marche. Ainsi, le pavillon se pose à 20 cm au-dessus du terrain sur la partie décrite par l’auvent avec ses très grandes bais vitrées. Ce décollement subtil, aussi perceptible de l’intérieur, crée un rapport de surplomb vis-à-vis du paysage. » Comme un havre de paix à l’abri des regards.

Une maîtrise de l’acier comme tour de force

La maison a reçu le prix Trophées Eiffel de ConstruirAcier, preuve du caractère inédit de sa structure. L’idée d’une construction légère et préfabriquée en atelier est inspirée « des projets des années 50 aux USA, comme la Stahl House de Pierre Koenig », raconte l'architecte. Le projet trouve son identité architecturale grâce à un long cadre structurel en acier thermolaqué prolongeant la charpente, qui repose sur des fondations de type pilotis, afin de limiter l’intervention sur les racines des arbres alentour. Cet ensemble mécano soudé qui fonctionne comme un auvent, contribue à libérer la façade de poteaux, offre une protection contre le soleil aux vitrages panoramiques et étend l’espace intérieur avec une coursive couverte à l'air libre. «  Nous avons choisi l’acier car le matériau offre une grande réversibilité au projet, pour l'adapter aux générations futures. Cela permet de préfabriquer beaucoup d’assemblages en atelier et de limiter l’impact de chantier sur site », précise Véronique Descharrières. L’enveloppe architecturale entièrement en métal est recouverte d’une teinte uniforme qui accentue la dimension sculpturale de l’édifice. Les espaces de services se trouvent à l’arrière du bâtiment, alors que les zones de vie se situent à l’avant pour profiter d’une vue ample sur la végétation. Le plafond et le plancher incorporent un système de régulation thermique rayonnant hydraulique, adapté à la morphologie et à la structure du projet, lequel s’efface au profit de l’espace pour préserver l’atmosphère sereine de la maison.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 9330_588386_k2_k1_1426985.jpg

Dossier détails : Nez de dalle

27/01/2023

300 A rebours de la mode des enveloppes continues, nombre d'architectes exhument un élément de modénature historique pour habiller leurs projets : les corniches. Mais ils ne se contentent pas d'apposer des éléments de décor en débord de la façade isolée. Epaissies, les corniches deviennent des […]

Latour ou le retour de la philosophie en […]

26/01/2023

300 Enquête dans le monde de l'architecture, pour prendre la mesure des apports de Bruno Latour (1947-2022) à cette discipline. Comment les architectes mobilisent-ils, dans leur pratique et recherche, les notions et outils de celui qui fut tout à la fois sociologue, anthropologue et philosophe des […]

Fauteuil avec Pilati, tapis Constellations avec une literie Mobilier national, PINTO

Maison & Objet et in the City, en bleu, or, et […]

26/01/2023

300 Malgré le froid, les grèves, le public s’est déplacé en nombre pour la semaine de célébration du design du 18 au 23 janvier 2023. Dans Paris ou jusqu’aux halls du Salon de Villepinte, parcours en couleurs. Retour sur ce qu'il faut retenir de cette édition 2023, où en dépit des teintes officielles à […]

Balkrishna Doshi, lauréat du Pritzker Prize 2018

L'indien Balkrishna Doshi, prix Pritzker, est […]

25/01/2023

300 Il était le premier Indien récompensé par la plus prestigieuse des distinctions en architecture, le prix Pritzker 2018. Balkrishna Doshi est décédé le 24 janvier 2023 à Ahmedabad (Inde), à l'âge de 95 ans. Son architecture explore à travers le modernisme, les relations entre les besoins fondamentaux […]

Balkrishna Doshi lauréat du prix Pritzker 2018 - Indian Institute of Management, Bangalore

Retour en images sur 10 réalisations de Balkrishna […]

12/03/2018

300 Récompensé en 2018 pour sa longue carrière, Balkrishna Doshi est le premier architecte indien à recevoir le prestigieux prix Pritzker. Parmi ses réalisations - institutions, programmes mixtes, habitations, espaces publics, galeries et résidences privées - nombre d'entre elles sont situées à […]

Jeune architecture : appel à candidatures pour les femmes de moins de 40 ans

Jeune architecture : AMC s’engage pour la […]

11/01/2023

300 Parce que le monde de l’architecture peine à visibiliser la pratique des professionnelles dans la maîtrise d’œuvre et les métiers de l’architecture, la rédaction d’AMC s’engage pour valoriser les jeunes talents féminins d’aujourd’hui. Un appel à candidatures est ouvert aux femmes moins de 40 ans, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital