Venise 2021, le top 10 de la rédac #5 : Décortiquer une maison japonaise ordinaire

À Venise, le pavillon japonais expose une maison en bois vouée à la démolition qui a été transformée in situ en une installation hybride, combinant ancien et nouveau. Elle est le fruit du travail de cinq architectes : Jo Nagasaka (Schemata Architects), Ryoko Iwase (Studio Iwase), Daisuke Motogi (DDAA), Toshikatsu Kiuchi et Taichi Sunayama. Avec « Co-ownership of Action, Trajectories of Elements », ils considèrent ici l’architecture en tant que processus, chaîne d’actions collaboratives qui s’inscrit dans le temps et dans l’espace, et dont l’analyse révèle des pans entiers de l’histoire d’une société.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Pavillon du Japon - Co-ownership of Action, Trajectories of Elements - 17ème biennale d'architecture de Venise - © Francesco Galli
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Venise 2021, le top 10 de la rédac #5 : Décortiquer une maison japonaise ordinaire
Comme de nombreuses autres au Japon, pays dont la population décline inexorablement, la maison Takamizawa, du nom de son premier propriétaire, était en fin de vie. Plutôt que d’être démolie, elle a […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital