Virtuel Architecture - 8 logements sociaux - Paris

Situé dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sur les coteaux de la butte Montmartre, cette opération de 8 logements sociaux s'inspire des gabarits et des échelles variées de son environnement typiquement parisien – une alternance d’immeubles haussmanniens et de bâti faubourien –, pour préserver l'intimité des habitations tout en leurs offrant un rapport privilégié à l'extérieur.

8 logements sociaux, Virtuel Architecture, Paris XVIIIe - © Hervé Abbadie
photo n° 1/16
Zoom sur l'image Virtuel Architecture - 8 logements sociaux - Paris

Comme souvent à Paris, la parcelle dédiée à ce projet de 8 logements sociaux est exiguë et cernée par des mitoyens ponctués de jours de souffrance. Des cours intérieures sur lesquelles s’organisent les vues secondaires des immeubles voisins encadrent le site. Particularité de ce dernier : il est traversant et relie la rue Marcadet à la rue Duhesme. Les volumes destructurés du projet s'inspirant du gabarit des constructions alentours et leur implantation garantissent l’ensoleillement et les vues des cours voisines : un bâtiment R+5 est installé à l’alignement côté Marcadet et un autre en R+2+C s’élève sur la rue Duhesme. Le vide en cœur d’îlot ainsi libéré préserve l'intimité des occupants des différents immeubles et se situe dans le prolongement des vides des parcelles mitoyennes pour façonner une respiration au niveau de l’îlot. La différence de niveau de 1,70 m entre les deux rues qui cadrent le site permet d’optimiser les hauteurs des deux bâtiments créés. L’accès aux 8 logements, marqué par une fresque créée par Bruno Coispel, se fait côté Duhesme. L’absence d’ascenseur et le travail sur l’implantation des masses permettent d’offrir une grande variété d'habitations aux qualités remarquables : appartement sur 1 niveau et demi, hauteurs sous plafonds importantes, duplex dans les niveaux supérieurs, logements traversants, espaces extérieurs privatifs (terrasse, jardin)...

Recto, le batiment Duhesme 

Le bâtiment R+2+C est constitué de panneaux Prémur isolés et lasurés blanc. La façade intérieure est en bardage aluminium. Le volume se complexifie vers l’intérieur d’îlot pour préserver l'ensoleillement des bâtiments qui l’entourent. Une peau unitaire (toiture et façade) en aluminium joue avec la lumière qui rayonne jusque dans la cour. Le porche distribue un local vélo, un local poubelle, la cour plantée et le bâtiment Marcadet.

Verso, le batiment Marcadet

Le bâtiment R+5 donnant sur la rue Marcadet est en panneaux Prémur isolés blanc. La façade sur rue est ponctuée de fenêtres verticales mimant le rythme et l’envergure des percements des mitoyens. En cœur d’ilot, la façade orientée sud est largement vitrée.

 

  • Lieu: Paris XVIIIe

  • Maîtrise d’ouvrage: Elogie ; Socotec, AMO

  • Maîtrise d’œuvre: Virtuel Architecture ; Cadence, BET TCE

  • Programme: 8 logements sociaux (2 PLA-I, 6 PLUS), un local d'activité

  • Surfaces: 683 m2 Shon ; 432 m2, surface utile des logements

  • Calendrier: travaux, 14 mois ; livraison, septembre 2014

  • Coût: 1,9 M€ TTC, montant des travaux

  • Certifications: BBC, Cerqual H&E Profil A

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Ieoh Ming Pei, architecte de la pyramide du Louvre

Disparition de Ieoh Ming Pei, prix Pritzker 1983

20/05/2019

Architecte de renommée internationale, Ioeh Ming Pei est décédé dans la nuit de mercredi 15 à jeudi 16 mai 2019, à l'âge de 102 ans. Plusieurs fois récompensé pour son architecture, il avait reçu le prix Pritzker en 1983. […]

Transformation d'un immeuble de bureaux en logements, à Charenton-le-Pont, par Moatti & Rivière en 2016

L'agence Moatti - Rivière, lauréate du prix de la […]

20/05/2019

Jeudi dernier, le duo maîtrise d’œuvre - maitrise d’ouvrage composé de l'agence Moatti-Rivière et de l'Immobilière 3F a été proclamé lauréat du prix de la transformation de bureaux en logements, grâce à […]

FAIRE Paris 2019, accélérateurs de projets innovants du pavillon de l'Arsenal et de la Ville de Paris

Faire 2019: ouverture des candidatures

17/05/2019

Le pavillon de l’Arsenal et la Ville de Paris, en collaboration avec MINI et la Caisse des Dépôts, lancent la troisième édition de l'appel à projets innovants FAIRE Paris, destiné aux architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs, […]

Les Jardins parisiens d'Alphand, Sous la direction de Sylvie Depondt, Bénédicte Leclerc, Eric Burie.

Alphand, le créateur du paysage parisien - Livre

17/05/2019

Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, rien ne prédestinait Jean-Charles Adolphe Alphand à devenir, en 1854, responsable des « promenades et des plantations de Paris », service venant d'être créé par le baron Haussmann. Ce […]

Sophia Antipolis, Cermics, Brante & Vollenweider architectes, 1996

Cermics, Sophia Antipolis, Brante & Vollenweider […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, Sophia Antipolis, Pierre Fauroux architecte, 1989-1991

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus