XTU et ses maquettes entrent au musée

Le Centre Pompidou vient de faire l'acquisition de 27 maquettes de l'agence d'architecture XTU. Intégrés à la collection permanente du musée national d'art moderne et contemporain, les modèles réduits sont à découvrir à partir du 10 avril 2019, dans une salle dédiée.

 

Maquette de la Cité du Vin à Bordeaux, XTU architectes, Anouk Legendre et Nicolas Desmazières - © XTU
photo n° 1/9
Zoom sur l'image XTU et ses maquettes entrent au musée

Articles Liés

Pavillon France de l'expo Milan 2015 : XTU construit un paysage culinaire

Anouk Legendre: "Nos projets sont conçus comme des écosystèmes"

Les lauréats de Réinventer Paris (15/22): In Vivo (XIIIe arr.)

Que la production d'un architecte en activité rejoigne les collections d'un grand musée national est un événement rare. Faut-il voir dans l'intégration des maquettes d'XTU dans les collections du Centre Pompidou, la preuve de l'intérêt prospectif du travail conduit par l'agence? En tout cas, on peut y déceler l'intérêt toujours vivace du conservateur en chef des collections architecture et design du musée national, Frédéric Migayrou, pour les pratiques faisant la part belle aux logiciels de modélisation paramétrique. Il y a 20 ans, il avait été l'initiateur de la biennale orléanaise Archilab, déjà centrée sur les stratégies conceptuelles numériques. Aujourd'hui, ce sont donc 27 maquettes signées XTU qui feront l'objet, à partir du 10 avril 2019, d'une salle dédiée au Centre Pompidou.

Le vent, l'ombre et l'eau, paramètres actifs de l'architecture

Des courbes suggestives de la Cité du vin à Bordeaux aux vagues de bois du pavillon français pour l'Exposition universelle de Milan en 2015, les maquettes de projets ou de recherche illustrent la démarche formelle des architectes Anouk Legendre et Nicolas Desmazières, où structure, espace intérieur et paysage se construisent de concert. Sous le vert qui recouvre ses projets, XTU cache des ambitions moins anecdotiques qu'il n'y paraît. L'agence milite en réalité pour une ville densifiée où le monde végétal est omniprésent, y compris comme constituant des bâtiments. Et elle s'emploie à trouver les moyens de mettre en œuvre ses idées, comme en témoigne le projet "In vivo" avec sa biofaçade produisant des microalgues pour la recherche médicale, lauréat de Réinventer Paris. Le vent, l’ombre, l’eau et la végétation sont "les paramètres actifs de l'architecture", revendique XTU, qui développe ses recherches dans les biotechnologies appliquées à l’architecture, pour construire une ville non polluante et productrice d’énergie.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

9 logements sociaux, MGAU Michel Guthmann architecture urbanisme, Paris XXe arr.

Logements sociaux en tissu faubourien, par MGAU […]

24/04/2019

L'agence MGAU Michel Guthmann architecture et urbanisme livre une opération de 9 logements sociaux dans les pentes de la colline de Belleville, à Paris (XXe arr.). Sur les pentes de la colline de Belleville (Paris XXe), neuf logements sociaux ont pris possession d’une […]

7eme braderie de l’architecture à Lille, 15 juin 2019

L'archi, en mode braderie à Lille

24/04/2019

Bradeux et chineurs architectes, la septième édition de la braderie de l'architecture se tiendra à Lille le samedi 15 juin 2019. La location de stands est ouverte. Des dizaines de stands tenus par des architectes, des étudiants et même des particuliers […]

11 logements sociaux, Maast architecture, Amiens (Somme)

11 logements sociaux bas carbone, par Maast

23/04/2019

Premiers de la région à être certifiés «Bâtiment bas carbone», ces logements conçus par l'agence Maast à Amiens se composent d'une structure mixte béton-bois, préfabriquée. Implantés au sud d’Amiens, […]

Clément Berton, architecte

Clément Berton, architecte - portrait

23/04/2019

Diplômé de l’école d'architecture de Lille en 2010, Clément Berton a créé son activité libérale en 2015. Avant de se lancer en son nom propre, Clément Berton a travaillé chez Lalou+Lebec, puis Tank, agence au sein de […]

Plongée dans les dédales de la recherche […]

19/04/2019

En quoi l’architecture pourrait-elle se prévaloir d’une forme de recherche scientifique objective? Pour tenter de répondre à cette question ancestrale, les étudiants de «l’Atelier recherche» de l’école d’architecture de […]

Appel à projets scénographique, festival We love green 2019.

Appel à projets scénographiques pour le festival […]

19/04/2019

Avis aux architectes amateurs de musique: le festival We love green, qui se tiendra les 1er et 2 juin 2019 dans le bois de Vincennes à Paris, est en quête de projets scénographiques. Date limite d'envoi des propositions: le 22 avril 2019. Chaque année, le festival de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus