Yona Friedman investit le château de Rochechouart

Pour le musée de Rochechouart, Yona Friedman a imaginé un parcours rythmé par plusieurs réalisations à l’échelle du bâtiment. Ces installations improvisées sur place à l’aide de matériaux pauvres ou courants (fil d’aluminium, carton…) permettent de se plonger dans une œuvre en perpétuel mouvement. Cette exposition " Yona Friedman, Les villes imaginées"  est à découvrir jusqu'au 17 juin 2018.
Yona Friedman, Musée sans bâtiments, 200 cerceaux en aluminium - ©  Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart
photo n° 1/6
Zoom sur l'image Yona Friedman investit le château de Rochechouart

Né en 1923 en Hongrie, Yona Friedman développe depuis plus de 60 ans une réflexion sur l’architecture et plus largement sur la société et le vivre ensemble. Ses pensées à la dimension holistique résonnent encore aujourd'hui : raréfaction des ressources naturelles, surpopulation, paupérisation, préoccupations écologiques, transformation de l'habitat et du paysage…Figure incontournable de l’architecture et de l’art contemporain, Yona Friedman défend, une conception de l’utopie réalisable. L’ensemble de ses productions, écrits, conférences n’a donc de cesse de proposer à chacun un code source. Auteur de l’ouvrage « l’Architecture mobile » en 1958, Yona Friedman prône avant tout le droit à l’autodétermination pour l’habitant de structurer son environnement en fonction de ses besoins et ressources.

200 cerceaux en aluminium

Pour le musée de Rochechouart, Yona Friedman a conçu un parcours rythmé par plusieurs réalisations dialoguant avec le bâtiment. Dans la cour du Château, une grande structure spatiale, produite à cette occasion, accueille les visiteurs. Composée de 200 cerceaux en aluminium, cette forme ouverte, légère et aérienne recevra, durant la durée de l’exposition, les images envoyées par le public. Fidèle à sa pratique défendant la délégation et la transmission, ce musée sans bâtiment sera petit à petit investi et transformé.L’exposition fera enfin une part importante aux écrits de Yona Friedman et tout particulièrement à sa volonté de vulgarisation par l’emploi récurrent de la bande dessinée (employée notamment dans une série de manuels diffusés par l’Unesco dans les années 1970) et à la dimension poétique et philosophique de son œuvre. À travers de grands walldrawings d’un bestiaire fabuleux et de la diffusion de contes africains réalisés entre 1960 et 1963 pour l’ORTF, l’exposition se clôturera sur des thèmes à la portée universelle.

 

  • Yona Friedman, les villes imaginées, jusqu'au 17 juin 2018
  • Musée départemental d'art contemporain de Rochechouart, place du Château, 87600 Rochechouart
  • http://www.musee-rochechouart.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Equerre d'argent 2018

Equerre d'argent 2018 : les nommés de la catégorie […]

12/11/2018

Vingt et une réalisations sont en lice pour le prix de l'Equerre d'argent et quatre pour celui de la Première Œuvre 2018. Cette sélection a été réalisée par les rédactions du Moniteur et d'AMC, à partir de quelque 240 […]

Fordlandia - Exposition à La Colonie, novembre 2018

Retour de Fordlandia – Exposition et colloque à […]

12/11/2018

Du 13 au 25 novembre 2018, La Colonie, à Paris, présente "Retour de Fordlandia, une archive à ciel ouvert", une exposition et une série de tables rondes sur la ville construite au Brésil à la fin des années 1920 par l’industriel […]

Equerre d'argent 2018

Equerre d'argent 2018 : les nommés de la catégorie […]

09/11/2018

Vingt et une réalisations sont en lice pour le prix de l'Equerre d'argent et quatre pour celui de la Première Œuvre 2018. Cette sélection a été réalisée par les rédactions du Moniteur et d'AMC, à partir de quelque 240 […]

La colonne aux livres de l'agence Boirard, à Semoy (45)

L'agence Boirard fait d'une boîte à livres, un […]

12/11/2018

Pensée comme une installation dépassant le simple rôle fonctionnel d’une boîte à livres, la colonne aux livres, réalisée par l’agence Boirard à Semoy, joue sur la fine frontière entre l’objet contemplatif et pratique. Les […]

Equerre d'argent 2018

Equerre d'argent 2018 : les nommés de la catégorie […]

08/11/2018

Vingt et une réalisations sont en lice pour le prix de l'Equerre d'argent et quatre pour celui de la Première Œuvre 2018. Cette sélection a été réalisée par les rédactions du Moniteur et d'AMC, à partir de quelque […]

Amsterdam, Une autre façon de voir la ville à travers son urbanisme

Décrypter Amsterdam

09/11/2018

Plus qu’un portrait de ville classique, cet ouvrage a le grand mérite de raconter Amsterdam sous l’angle de l’urbanisme, en mettant à nu son organisation spatiale. Ce n’est donc pas une addition de bâtiments qui sont présentés ici, mais bien […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus