Yves Buraud, un explorateur de la condition urbaine à La Maréchalerie de Versailles

À La Maréchalerie, centre d’art contemporain de l’Ensa Versailles, Yves Buraud présente l’exposition "Nous utilisons maintenant le pays lui-même comme sa propre carte". Se définissant comme un explorateur de la condition urbaine, l’artiste plasticien et écrivain donne à voir la plasticité des architectures "périphériques" standardisées et  délaissées.

Yves Buraud, Map 16 Vandœuvre - 2015 (impression numérique sur papier 310 g, 150 x 160 cm) - © Yves Buraud
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Yves Buraud, un explorateur de la condition urbaine à La Maréchalerie de Versailles

L’exposition"Nous utilisons maintenant le pays lui-même comme sa propre carte" se réfère au roman Sylvie et Bruno de Lewis Carroll (1889). Deux protagonistes s'y disputent l’échelle la plus pertinente pour représenter un pays sur une carte, pour aboutir à la réalisation d’une carte "à l'échelle d´un mile pour un mile". Dans ce titre, Yves Buraud concentre deux notions présentes dans son travail, la géographie et l’absurde, qu’il déploie à La Maréchalerie où il met en scène, à la mesure du lieu, une série de travaux picturaux.

Une critique incisive de la ville contemporaine

L’artiste investit le centre d’art avec un ensemble d’œuvres qui confrontent le registre de la peinture abstraite et monumentale à celui de l’imagerie urbaine. Sur d'immenses cimaises évidées et brutes, une série de "compilations graphiques" est présentée, cartes de géographie scolaires taguées "artificiellement" dialoguent avec des photographies de mobiliers urbains et d’architectures standardisées associées à des motifs colorés géométriques. Le visiteur est submergé par cette installation architecturale qui le renvoie au pied des tours qu’elle figure. En parallèle, l’artiste relie l’environnement patrimonial et historique de La Maréchalerie à son contexte urbain contemporain, en investissant la totalité de l’immense baie vitrée du centre d’art ouvrant sur la ville. Celle-ci est recouverte d’une image visible des deux côtés, donnant à voir les qualités graphiques de reflets sur un immeuble qui se décomposent en motifs colorés. Cette œuvre fait le lien entre deux réalités, celle de la ville extérieure et celle de l’exposition. À première vue narratives, ces œuvres délivrent une réflexion sur les enjeux des politiques d’urbanisme des périphéries et les questions liées à la ville, linéaire, verticale ou radioconcentrique, qui génèrent stratifications et inégalités sociales.

  • Yves Buraud, "Nous utilisons maintenant le pays lui-même comme sa propre carte", jusqu'au 20 mars 2016
  • La Maréchalerie, centre d'art contemporain, 5, avenue de Sceaux - 78006 Versailles
  • http://lamarechalerie.versailles.archi.fr/

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Rénovation Ecole Ingénieurs d’Yverdon-les-Bains HEIGVD. Nouveaux aménagements par inroom Geneviève Héritier (2014-2019)

Couleurs et spatialités différenciées, pour la […]

29/05/2020

300 En Suisse, l’école d’ingénieurs d’Yverdon-les-bains a bénéficié d’une rénovation complète qui se démarque par la qualité de ses aménagements intérieurs. L’utilisation de la couleur devient un support d’attractivité et de différenciation des espaces. Tout en valorisant l’architecture de béton du […]

Geneviève Héritier, fondatrice d'inroom,concepteur d'espace et coloriste

"La couleur est un allié essentiel pour faire le […]

29/05/2020

300 Spécialisée dans l’aménagement d’espaces collectifs publics et professionnels, l'agence suisse Inroom fait le lien entre l’architecture et les utilisateurs pour augmenter le bien-être et valoriser l’espace. Depuis quinze ans, elle crée des intérieurs pour des lieux sensibles tels qu’hôpitaux, […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Équerre d’Argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

La reconstruction du pont de Gênes (Italie)

Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en […]

27/05/2020

300 La crise sanitaire n'aura pas eu raison d'un des plus grands projets menés en Italie. La reconstruction du pont de Gênes touche à sa fin. Inauguration prévue cet été. Moins de deux ans seulement après l’effondrement du pont autoroutier Morandi à Gênes, qui a coûté la vie à 43 personnes le 14 août […]

Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont

Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - […]

27/05/2020

300 Peut-être ce livre se serait-il appelé Naissance d’un pont, si le titre n’avait pas déjà été pris par Maylis de Kerangal pour son roman. Quoi qu’il en soit, "Autopsie d’un pont" retrace parfaitement l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital