Yves Buraud, un explorateur de la condition urbaine à La Maréchalerie de Versailles

À La Maréchalerie, centre d’art contemporain de l’Ensa Versailles, Yves Buraud présente l’exposition "Nous utilisons maintenant le pays lui-même comme sa propre carte". Se définissant comme un explorateur de la condition urbaine, l’artiste plasticien et écrivain donne à voir la plasticité des architectures "périphériques" standardisées et  délaissées.

Yves Buraud, Map 16 Vandœuvre - 2015 (impression numérique sur papier 310 g, 150 x 160 cm) - © Yves Buraud
photo n° 1/9
Zoom sur l'image Yves Buraud, un explorateur de la condition urbaine à La Maréchalerie de Versailles

L’exposition"Nous utilisons maintenant le pays lui-même comme sa propre carte" se réfère au roman Sylvie et Bruno de Lewis Carroll (1889). Deux protagonistes s'y disputent l’échelle la plus pertinente pour représenter un pays sur une carte, pour aboutir à la réalisation d’une carte "à l'échelle d´un mile pour un mile". Dans ce titre, Yves Buraud concentre deux notions présentes dans son travail, la géographie et l’absurde, qu’il déploie à La Maréchalerie où il met en scène, à la mesure du lieu, une série de travaux picturaux.

Une critique incisive de la ville contemporaine

L’artiste investit le centre d’art avec un ensemble d’œuvres qui confrontent le registre de la peinture abstraite et monumentale à celui de l’imagerie urbaine. Sur d'immenses cimaises évidées et brutes, une série de "compilations graphiques" est présentée, cartes de géographie scolaires taguées "artificiellement" dialoguent avec des photographies de mobiliers urbains et d’architectures standardisées associées à des motifs colorés géométriques. Le visiteur est submergé par cette installation architecturale qui le renvoie au pied des tours qu’elle figure. En parallèle, l’artiste relie l’environnement patrimonial et historique de La Maréchalerie à son contexte urbain contemporain, en investissant la totalité de l’immense baie vitrée du centre d’art ouvrant sur la ville. Celle-ci est recouverte d’une image visible des deux côtés, donnant à voir les qualités graphiques de reflets sur un immeuble qui se décomposent en motifs colorés. Cette œuvre fait le lien entre deux réalités, celle de la ville extérieure et celle de l’exposition. À première vue narratives, ces œuvres délivrent une réflexion sur les enjeux des politiques d’urbanisme des périphéries et les questions liées à la ville, linéaire, verticale ou radioconcentrique, qui génèrent stratifications et inégalités sociales.

  • Yves Buraud, "Nous utilisons maintenant le pays lui-même comme sa propre carte", jusqu'au 20 mars 2016
  • La Maréchalerie, centre d'art contemporain, 5, avenue de Sceaux - 78006 Versailles
  • http://lamarechalerie.versailles.archi.fr/

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477829_k2_k1_3420175.jpg

L'impossible héritage berlinois, entre mythes et […]

10/05/2021

300 A Berlin, dans le quartier populaire de Neukölln en passe d'être gentrifié, le projet de destruction-reconstruction de l'iconique grand magasin Kartast fait polémique. Un projet confié à David Chipperfield par Signa Holding, qui révèle le rapport ambigu qu'entretient la ville avec les fantômes […]

PHOTO - 24961_1477807_k2_k1_3420137.jpg

Deferrari+Modesti - Portrait

10/05/2021

300 Avant de fonder leur studio en 2010, Lavinia Modesti et Javier Deferrari ont collaboré avec Enzo Mari, Manuel Gausa et Stefano Boeri. Au fil des ans, Lavinia Modesti et Javier Deferrari se sont spécialisés dans l'aménagement et la décoration d'intérieur, le design de produits, les scénographies […]

Tour Opale, Lacaton & Vassal, Chêne-Bourg (Suisse)

La Tour Opale à Genève, dernier projet livré par […]

07/05/2021

300 Appartements traversants ou à double orientation, baies vitrées coulissantes du sol au plafond, prolongement des logements par des jardins d'hiver et des balcons, rideaux thermiques : à Chêne-Bourg, dans la banlieue de Genève, les lauréats du Pritzker 2021, Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal ont […]

Cour Bareuzai, Chapman Taylor, Dijon (Côte d'Or)

Un passage commerçant pour valoriser le patrimoine […]

07/05/2021

300 À Dijon près du Palais des Ducs de Bourgogne, l’agence parisienne Chapman Taylor a réalisé la reconversion-extension de deux hôtels particuliers en surfaces commerciales. Le projet, en reliant deux rues du centre-ville, permet au public d’accéder à un site patrimonial méconnu mais néanmoins […]

Abonnés AMC

Palais de Justice à Lisieux par Leonard & Weissmann

À Lisieux, le Palais de Justice s'installe dans […]

06/05/2021

300 Pour l'implantation du palais de justice de Lisieux dans l'ancienne usine Wonder, l'enjeu pour les architectes de Leonard & Weissmann est sans aucun doute de conserver la singularité de l'édifice tout en exploitant les qualités de son enveloppe architecturale. De larges dimensions investies par de […]

Appel à candidatures pour les Trophées Eiffel 2021

Architectes, proposez vos réalisations aux […]

06/05/2021

300 ConstruirAcier, association de promotion de la filière Acier française, organise chaque année depuis 2015 les Trophées Eiffel, récompensant des projets utilisant ce matériau pour tout ou partie. Pour participer à l’édition 2021 dont le jury sera présidé par Marc Mimram, les dossiers sont à envoyer […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital